Dans le genre activité qui prend 3 minutes chrono à préparer avec seulement du matériel de base qu’on a tous à la maison et qui a un beau succès, je vous présente ma dernière trouvaille. Vous savez, le genre d’activité qui s’improvise au dernier moment un jour où vous n’avez absolument rien prévu et où votre tête blonde (ou brune ou rousse…) vous harcèle pour faire une activité créative, là maintenant tout de suite?! Ou comment initier les enfants à l’art abstrait et les sensibiliser aux jeux des couleurs avec 3 fois rien.

Matériel utilisé :

  • des feuilles de dessin blanches (type Canson)
  • de la peinture liquide de différentes couleurs (évitez les couleurs trop foncées, genre marron ou vert foncé sinon vous obtiendrez un résultat bien caca d’oie…)
  • un pinceau
  • et c’est tout!

WP_20160117_10_09_50_Pro-P50

La mise en place de l’activité est ultra-simple et rapide et peut très facilement être réalisée par l’enfant lui-même. Il suffit de déposer de la peinture en gouttes un peu partout sur la feuille. On laisse ensuite parler sa créativité et son geste en étalant, mélangeant, superposant les différentes couleurs. Très rapidement, on voit la feuille blanche se transformer et se colorer,  de nouvelles couleurs et des dégradés de nuances apparaissent. Le bleu rencontre le jaune, le rose rencontre le vert, le blanc adoucit les mélanges et apporte une touche pastel à l’ensemble.

WP_20160117_10_13_22_Pro-P50

WP_20160117_10_14_00_Pro-P50

WP_20160117_10_15_22_Pro-P50

Avec les enfants plus petits, c’est un très bon moyen pour leur faire découvrir les couleurs et leur montrer que lorsqu’on mélange deux couleurs, une nouvelle apparaît. Avec les enfants plus grands, on obtient de jolies créations abstraites. C’est aussi l’occasion pour leur parler un petit peu d’art, leur montrer d’autres créations d’artistes qui travaillent sur le mélange des couleurs. Comme dans toutes les créations abstraites, on peut ensuite s’amuser à dire ce que l’on y voit, ce que nous inspire le mélange des couleurs, les lignes tracées par le pinceau : un ouragan, une tempête, un jardin…

WP_20160117_10_38_39_Pro-P50

WP_20160117_10_24_34_Pro-P50

On peut choisir de garder ces peintures telles quelles ou, comme nous, de les utiliser, les détourner pour une autre petite création. Carla a choisi une de ses peintures et je lui ai demandé si elle voulait bien la découper à l’aide de perforatrices pour en faire des petits confettis qui serviraient à décorer un cadre. Je lui ai bien expliqué que si elle acceptait, elle serait obligée de découper sa peinture, je ne voulais pas qu’elle soit déçue de voir disparaître sa première création.

J’ai sorti quelques-unes de nos perforatrices et on a découpé toutes les deux des formes de papillons, de coeurs, de fleurs et de soleils dans la belle peinture. On a obtenu de jolis confettis colorés.

WP_20160118_16_27_39_Pro-P50

WP_20160118_16_41_35_Pro-P50

Carla les a ensuite collés à l’aide d’une colle-pinceau sur une petite carte blanche que j’ai ensuite mise sous cadre. Pour terminer, louloute a aussi décoré les contours du cadre avec les confettis restants. Et voilà un chouette petit cadre qui a pris place dans sa chambre. Elle est toute fière de savoir que c’est elle qui l’a réalisé de A à Z.

WP_20160118_17_11_48_Pro-P50

WP_20160118_17_12_05_Pro-P50

2 Comments

Write A Comment