L’automne et ses petits plaisirs! Envie de balade, de cueillette, de parfums d’épices et de chocolat chaud… Voilà une petite activité comme on les aime, une bonne dose de patouille et un soupçon d’imagination. Encore mieux à réaliser un jour de pluie.

Pour la réalisation de la pâte à modeler, j’ai mixé plusieurs recettes trouvées ci et là et fait plusieurs essais jusqu’à trouver LA recette parfaite! Les pâtes à modeler maison sont souvent réalisées avec du sel (pour son effet conservateur) mais comme je voulais une pâte vraiment gourmande et vraiment comestible (allez goûter une pâte à modeler salée, c’est franchement dégueu…), j’ai remplacé le sel par du sucre.

Ingrédients :

  • 200g de farine
  • 150g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 3 grosses cuillères à café bombées de cannelle
  • 1 cuillère à soupe d’huile
  • 25 cl d’eau

wp_20161023_09_32_18_pro-3-p80

Mélanger d’abord les ingrédients secs : farine, sucre, levure et cannelle. Verser dans une casserole et ajouter les ingrédients liquides (huile + eau). Laisser cuire à feu moyen en remuant constamment avec une cuillère en bois car ça accroche assez vite. La pâte d’abord liquide va devenir grumeleuse (à ce stade, c’est pas très appétissant…) puis va progressivement s’épaissir.

wp_20161023_15_23_54_pro-2-p80

wp_20161023_15_29_32_pro-2-p80

wp_20161023_15_32_48_pro-2-p80

Elle est prête quand elle forme une boule épaisse qui se détache bien des parois de la casserole. Laisser refroidir la pâte avant de bien la malaxer pour obtenir une pâte lisse. A ce moment là j’ai rajouté un petit peu de farine car elle était un peu trop collante.

wp_20161023_16_47_41_pro-2-p80

La texture est parfaite, ni collante, ni cassante. Ce n’est pas la première fois que nous préparons des pâtes à modeler avec Carla mais celle-ci est incontestablement celle qui se rapproche le plus de la texture des pâtes à modeler du commerce. Elle est douce au toucher, très facilement modelable, avec ce parfum de cannelle en plus… ♥

Forcément, louloute a tout de suite voulu y goûter et ça lui a bien plu. Le bonheur de pouvoir manger sa pâte à modeler!

J’ai ensuite voulu utiliser cette pâte à modeler pour proposer à ma Carla une petite invitation à jouer sur le thème de l’automne. J’ai rajouté des pommes de pin, des marrons, des petits morceaux de bois, de jolies feuilles aux couleurs d’automne, des glands et des graines de courge, quelques accessoires de modelage. C’est parti pour une séance de création libre!

wp_20161023_15_44_31_pro-2-p80

De vrais tableaux d’automne sont sortis de son imagination, une famille d’escargots, un petit coin de forêt… La pluie ne cessait de tomber dehors et nous étions bien au chaud en train de créer et d’imaginer un paysage d’automne. Que j’aime ces moments!

wp_20161023_15_53_49_pro-2-p80wp_20161023_16_06_55_pro-2-p80

wp_20161023_16_08_17_pro-2-p80

wp_20161023_16_09_13_pro-2-p80

wp_20161023_16_09_23_pro-2-p80

wp_20161023_16_09_29_pro-2-p80

Puis elle a fait des biscuits à la cannelle, elle a observé les empreintes laissées par les feuilles de vigne sur la pâte.

wp_20161023_15_49_14_pro-2-p80

wp_20161023_16_31_02_pro-2-p80wp_20161023_15_54_33_pro-2-p80

J’ai conservé la pâte à modeler dans une boite hermétique pour d’autres utilisations futures. Cette odeur épicée chaque fois qu’on ouvre la boîte…mmmmm!!

4 Comments

  1. Super cette pâte ! Merci pour la recette, nous avons fait une grande récolte d’automne, nous allons donc tester ça très vite 😉

  2. J’aime venir de temps en temps sur ton blog, c’est un vrai régal!

    Combien de temps conserves tu la pâte ? Au frais ? Et est-ce qu’elle durcit ?

    • Je conserve la pâte dans un tupperware fermé à température ambiante. Si elle durcit un peu, il suffit de la malaxer pour lui faire reprendre sa texture. Je la conserve facilement pendant 1 mois en la malaxant de temps en temps.

Write A Comment