Comment??? Une nouvelle box créative pour enfants que nous n’avions pas encore testée???!!! Et je vous le dis tout de suite, il aurait été extrêmement dommage de passer à côté de cette découverte car cette box est tout simplement un grand coup de coeur pour nous deux.

Dans les box de L’atelier imaginaire, on trouve, chaque mois, tout le matériel nécessaire pour réaliser 3 ou 4 activités créatives réunies autour d’un thème. Chaque activité est détaillée et illustrée pas à pas par des fiches explicatives qui sont vraiment très bien faites et très précises. Les ateliers proposés sont spécialement conçus pour les enfants entre 5 et 10 ans et laissent la part belle à l’autonomie de l’enfant, à sa créativité et à son imagination. Chaque coffret est pensé pour être un support de découverte, de création et d’exploration (autour d’un mystère scientifique, d’une période historique, d’un conte, d’un auteur, d’une culture…). 

Pour cette box d’avril, le thème était Contes et légendes du Japon. Oh joie!!! Forcément on a adoré d’emblée avant même de découvrir les activités de la boîte! 

Au programme des activités de cette box : 

  • Koi nobori : il s’agissait de créer une carpe volante en papier selon la tradition du Kodomo no Hi, la fête des enfants au Japon. Pour cela, nous avons utilisé des feuilles de papier crépon et un gabarit de carpe fournis dans la box. C’est sûrement l’activité que Carla a préférée, elle a aimé voir la carpe apparaître au fil de ses découpages, la customiser avec des papiers de couleurs et des stickers. Lorsqu’il n’y a pas trop de vent, nous l’accrochons à une branche d’arbre dans le jardin et on ne se lasse pas de la regarder gonfler et voler.

  • l’éventail de Ryūjin : nous avons créé un éventail japonais à l’image du dieu dragon, en utilisant une feuille illustrée et des piques à brochette en bois. Cet atelier a aussi été l’occasion de découvrir un très joli conte japonais, racontant l’histoire d’un pêcheur, Urashima Taro, qui découvre le palais sous-marin du Dieu dragon Ryūjin et s’y trouve prisonnier pendant 700 ans. 

  • les yōkais : ce sont des petits esprits magiques du folklore japonais, malicieux, rusés et farceurs. Le conte qui accompagne l’activité nous présente deux types de yōkais bien connus : le kitsune (un renard à 9 queues) et les kodama (petits esprits qui habitent dans les arbres anciens). Tout le matériel était fourni pour modeler et sculpter plusieurs petits yōkais différents à l’aide d’une pâte auto-durcissante. Ils ont plutôt une drôle de tête nos yōkais, non??

  • en bonus dans la box : une fiche explicative pour créer un Teru Teru Bōzu, des petites créatures que les japonais accrochent à leurs fenêtres pour appeler le beau temps + un superbe autocollant représentant un yōkai.

Chaque fiche explique pas à pas le déroulement de l’activité, avec de nombreuses illustrations, et indique un niveau de difficulté (facile ou moyen). Bien sûr, l’aide d’un adulte est souvent nécessaire pour accompagner et aider l’enfant, mais honnêtement je crois que j’ai autant adoré qu’elle réaliser ces activités.

Le matériel fourni est varié et de qualité. Avec Carla, nous avons beaucoup aimé découvrir les contes qui accompagnaient chaque activité et qui nous ont fait voyager dans la culture et les traditions japonaises.

Et le petit bonus final, c’est qu’une fois les activités terminées, l’enfant peut réutiliser le carton de la box comme support géant de coloriage. 

Notre verdict : un vrai coup de coeur! Plus encore que les précédentes box que nous avions découvertes, celle-ci est un tremplin pour faire jaillir toute la créativité, l’imagination et la curiosité de l’enfant. Le gros point fort pour moi est l’imaginaire développé par ce coffret : c’est un véritable univers qui est proposé aux enfants, à la fois dans les activités proposées, les histoires qui les accompagnent et le design des illustrations. On a voyagé, créé, imaginé, rêvé… Vite la prochaine!!!

**************

Pour en savoir plus ou commander une box, allez faire un tour sur le site de L’atelier imaginaire.

Write A Comment