Tag

bain

Browsing

DIY : un tangram pour le bain

Si vous nous suivez, vous savez qu’avec louloute on aime bien préparer des petites choses pour rendre le rituel quotidien du bain encore plus fun et rigolo. Après le bain rempli de ballons et les crayons de bain, j’ai enfin pris le temps de préparer un nouveau petit truc qui me trottait dans la tête depuis un bon moment : un tangram de bain.

Un tangram, qu’est-ce que c’est? C’est une sorte de puzzle formé de pièces aux formes géométriques qu’on assemble entre elles pour créer de nouvelles formes. C’est un jeu classique, très utilisé dans les crèches et les écoles maternelles. Pour que ce tangram puisse être utilisé dans le bain, j’ai simplement utilisé des carrés d’éponges. Vous allez voir, c’est simplissime et très amusant!

Matériel utilisé : 

  • des éponges plates de couleurs
  • une paire de ciseaux

WP_20160421_13_50_02_Pro 1-P50

J’ai découpé des formes géométriques de différentes tailles (petites – moyennes – grandes) dans les éponges : des triangles, des carrés, des rectangles et des ronds. Bon je crois que j’ai vu un peu large niveau quantité…je me suis retrouvée avec un nombre incalculable de petites formes, je ne pensais vraiment pas en avoir autant au final! En même temps, l’avantage c’est qu’elle a du choix, je pense qu’on peut recouvrir la salle de bain entière avec ^^. Décidément, je n’ai vraiment pas le sens des proportions!!!

WP_20160421_15_02_09_Pro 1-P50

WP_20160421_18_00_01_Pro-P50

J’ai profité qu’elle soit à l’école pour préparer le jeu, je voulais qu’elle ait la surprise au moment du bain. Une fois les éponges découpées, je les ai disposées sur le rebord de la baignoire et louloute était plutôt très intriguée lorsqu’elle a découvert ces petites formes colorées. Elle n’a pas compris tout de suite ce que c’était et à quoi ça allait servir, elle m’a regardé avec cet air qu’elle prend lorsqu’elle veut me dire « oh maman qu’est-ce que tu m’as fait encore??? » 🙂 . Je lui ai fait toucher les éponges pour qu’elle se rende compte de la texture et puis je lui ai montré que ces petites et grandes formes pouvaient coller sur les rebords de la baignoire si on les mouillait un peu. Elle a essayé à son tour, je la sentais un peu sceptique au début puis toute contente lorsqu’elle a vu que ça fonctionnait. Je lui ai ensuite expliqué qu’elle pouvait assembler ces formes comme elle voulait pour créer de nouvelles formes, pour dessiner ce qu’elle imaginait. Elle n’a pas hésite plus longtemps et s’est mise à dessiner un tas de trucs : des drôles de bonhommes, des maisons, des fleurs…

WP_20160421_18_07_51_Pro-P50

WP_20160421_18_09_45_Pro-P50

WP_20160421_18_12_30_Pro-P50

WP_20160421_18_15_07_Pro-P50

WP_20160421_18_21_48_Pro-P50

WP_20160421_18_41_39_Pro-P50

Elle a passé un très long moment passé dans le bain à assembler et créer des formes, je peux dire que l’activité a été une vraie réussite et nous avons souvent renouvelé l’expérience depuis, toujours avec autant de plaisir. A la fin de chaque bain, je laisse sécher les éponges et je les stocke dans une boîte jusqu’au prochain. Ce petit jeu est aussi une façon ludique d’aborder ou de revoir les formes géométriques avec son enfant.

Vous vous en doutez, comme d’habitude, dans ces moments-là le plus difficile reste de la sortir du bain… 🙂

Des crayons pour le bain

Le bain est toujours un moment agréable et joyeux chez nous! Carla adore, elle pourrait y rester des heures à jouer, remplir, verser, vider…et il n’est pas rare qu’elle râle les soirs où, un peu plus pressés, on se contente d’une douche rapide. Chaque fois que j’ai le temps (et l’envie), je lui prépare des petits jeux pour rendre le moment du bain encore plus amusant. On fait souvent de la peinture de bain, on remplit la baignoire de ballons (je vous en avais parlé ici)… C’est en farfouillant à la recherche d’une nouvelle idée que je suis tombée sur cette recette pour fabriquer des crayons de bain. Bingo! J’ai tout de suite su que ça plairait beaucoup à ma petite baigneuse.

Pour fabriquer des crayons pour le bain, il faut seulement quelques ingrédients :

WP_20160120_13_12_14_Pro 1-P50

La préparation est archi-simple. Le savon à la glycérine que j’ai acheté se présente sous la forme d’un gros bloc de savon brut transparent. A la base, le savon est solide. Pour le travailler, il suffit de le couper en morceaux (si vous nous suivez sur Instagram, vous avez sûrement vu passer une photo de nos cubes de savon) et de le passer au micro-ondes, il va alors devenir liquide (grâce à so_govegan, une chouette maman que je suis sur Instagram j’ai appris que ça s’appelait la technique du Melt and pour…merci Solène!). Un petit conseil : faites chauffer le savon en plusieurs fois au micro-ondes sinon il risque de brûler (j’ai mis 20 secondes, puis j’ai remué, puis j’ai remis 20 secondes…et ainsi de suite jusqu’à ce que le savon soit complètement fondu).

WP_20160121_16_19_42_Pro 1-P50

WP_20160121_16_24_40_Pro 1-P50

WP_20160121_16_25_13_Pro 1-P50

WP_20160121_16_39_07_Pro-P50

Une fois le savon liquide, Carla l’a versé dans les moules-bâtonnets puis on a ajouté une pointe de colorants alimentaires de différentes couleurs dans chaque empreinte. Pour cette étape, il faut procéder rapidement car le savon se solidifie rapidement. S’il devient trop difficile à travailler, repassez-le quelques secondes au micro-ondes.

Ensuite j’ai mis nos moules pendant 1 heure au frigo afin que les bâtonnets durcissent. Avant de passer au bain, il ne reste plus qu’à les démouler.

WP_20160121_18_20_42_Pro-P50

Carla était très impatiente de découvrir ses crayons de bain. Ils ont rendu le bain bien amusant ce soir-là! Elle s’est amusée à se laver avec (sans danger, c’est du savon), à se peindre les mains et les pieds, à écrire et dessiner sur les parois de la baignoire, à les faire fondre dans l’eau et regarder le bain prendre de nouvelles couleurs… Ces savons-crayons sont très faciles à prendre en main, bien sûr une fois mouillés ils glissent un peu et c’est rigolo. Par rapport à la peinture de bain que nous avons l’habitude de faire (à base de gel douche + Maïzena + colorant), les couleurs sont bien moins franches lorsqu’on gribouille ou dessine avec. Au début, Carla a eu un peu de mal car les crayons étaient très froids mais en les manipulant ils ont commencé à fondre et à mousser un peu et elle a pu les utiliser plus facilement.

WP_20160121_18_42_57_Pro-P50

WP_20160121_20_16_38_Pro-P50

WP_20160121_18_47_36_Pro-P50

A la fin du bain, un coup de jet d’eau et toute trace s’en va! Ces crayons peuvent être réutilisés pour les bains suivants, ils n’ont d’ailleurs toujours pas quitté la baignoire chez nous.

Un bain surprise rempli de ballons!

Nous, avec louloute, on a une devise : c’est de toujours essayer de rendre les petits instants du quotidien un peu plus festifs! Faire la cuisine en musique, se brosser les dents en dansant…toutes les occasions sont bonnes pour être joyeux non?

Parmi les rituels du soir que Carla aime beaucoup, il y a bien sûr le bain. Elle y passerait des heures et ne veut jamais en sortir. Mais comme on peut toujours rendre un moment déjà joyeux encore plus joyeux, je lui ai préparé une petite surprise : un bain rempli de ballons! Ou comment épater son enfant et le rendre TRÈS heureux avec trois fois rien.

A réaliser impérativement sous la surveillance constante d’un adulte!

Pour préparer ce bain surprise, vous aurez juste besoin de quelques ballons de baudruche et d’une bonne dose de patience pour tous les gonfler (ou comme moi d’un gentil papy qui s’est chargé de tout gonfler … merci papy! 😉 ).

WP_20151122_15_38_35_Pro 1-P50

Tous les ballons étaient cachés dans la baignoire et la porte de la salle de bain fermée pour ne pas que ma petite curieuse vienne découvrir la surprise avant l’heure du bain.

WP_20151124_14_40_03_Pro-P50

C’est maintenant le moment de prendre son air le plus détaché et le plus normal possible en déclarant que vous allez faire couler le bain et ne surtout pas laisser paraître la partie de vous-même qui, à cet instant, fait des sauts périlleux à l’idée de voir la bouille ravie de votre enfant dans quelques minutes!

Pour le petit plus qui fait toujours son effet, j’ai allumé le gadget dont on ne sert quasiment jamais : la petite lumière intérieure de la baignoire qui transforme l’eau comme par magie!

WP_20151124_18_16_15_Pro 1-P50

C’est bon, tout est prêt! « Le bain est prêt! » (à prononcer encore une fois en tentant de faire taire l’immense sourire qui s’entend même dans votre voix). La porte s’ouvre et là vous fondez de joie et de plaisir en voyant votre petit être dont les yeux s’agrandissent tout à coup de surprise et qui pousse des petits cris de bonheur! Forcément, dans ces moments-là, on se souvient de quand on était soi-même enfant et on rêve d’y plonger aussi dans cette baignoire remplie de ballons (en tout cas, moi, je ne m’en suis pas privée!).

WP_20151124_18_18_29_Pro 2-P50

WP_20151124_18_21_05_Pro 2-P50

WP_20151124_18_23_29_Pro 2-P50

Le bain a duré plus d’une heure, l’eau était froide quand elle en est sortie! Dire qu’elle s’est éclatée, ce serait vraiment trop faible. Elle a joué à lancer les ballons, à les arroser, à se cacher dessous… Elle s’est aussi beaucoup amusée avec les jeux de lumière, on a éteint la pièce, rallumé et admiré, c’était un peu magique!

WP_20151124_18_24_46_Pro 1-P50

WP_20151124_18_57_36_Pro 2-P50

Forcément, vous imaginez bien que depuis elle veut renouveler l’expérience chaque soir! Alors, depuis, notre baignoire est remplie de ballons. Honnêtement, moi j’ai trouvé ça trop marrant la première fois mais j’avoue que là, je commence à en avoir un peu marre de me doucher tous les jours avec une vingtaine de ballons autour de moi… Mais bon, le plaisir est intact pour ma louloute à chaque nouveau bain alors ça vaut bien ce petit sacrifice. D’ailleurs, je pense qu’elle y est déjà retournée, vous la voyez?

WP_20151125_18_29_38_Pro 2-P50

Atelier vie pratique : le lavage des doudous

Les exercices de vie pratique sont très utilisés en pédagogie Montessori. Basés sur les gestes de la vie quotidienne, ils permettent à l’enfant de développer son autonomie dans des gestes simples et courants et ainsi de lui apprendre à faire seul. Ils permettent aussi l’accomplissement d’un besoin très ancré chez tous les enfants : l’imitation. En faisant « comme les grands », l’enfant apprend également à faire par lui-même. Ce sont donc des exercices très intéressants du point de vue de l’autonomie mais aussi très ludiques. C’est le genre d’activité improvisée qui a toujours beaucoup de succès auprès de ma louloute. 

Atelier vie pratique Montessori : le bain

Les exercices de vie pratique sont essentiels en pédagogie Montessori. Ils sont liés aux gestes de la vie courante et conçus pour que l’enfant s’amuse avec un but réel, concret. Tous les enfants adorent imiter, faire comme les grands. Selon Maria Montessori, l’enfant répond là à un besoin incontournable et il faut donc placer dans son environnement tout ce qui peut être nécessaire à son assouvissement.
La vie pratique c’est donc le socle sur lequel reposeront tous les apprentissages ultérieurs.
Au réveil de la sieste, j’avais donc préparé dans le jardin une petite baignoire remplie d’eau et une table présentant le matériel à sa disposition (savon, gant de toilette, serviette, lotion, cotons, eau, peigne, petit récipient, vaporisateur…).
10580163_667864279967334_2151785716588590337_n

L’idée est alors de laisser ma louloute en autonomie : elle a d’abord choisi les poupées qu’elle voulait baigner puis s’est lancée dans une grande toilette : savonnage, rinçage, shampooing, coiffage…tout y est passé.

10407282_667864333300662_8613641887957928480_n 10492109_667864379967324_4448709947099375586_n 10563041_667864416633987_8458043927984141184_n

Une façon amusante d’apprendre à faire tout seul.