Tag

carton

Browsing

La maison de ses rêves en carton {Invitation à créer}

Ah l’imagination des enfants!! Avec un bout de carton et quelques papiers, ils sont capables d’inventer tout un univers. Je m’émerveille toujours autant de cette faculté de création et je me dis souvent qu’il ne faut pas cesser de la nourrir, de la stimuler afin qu’elle ne disparaisse pas en grandissant.

Alors j’aime beaucoup proposer à ma louloute des invitations à imaginer et à créer, comme  cette dernière : et si tu me montrais à quoi ressemblerait la maison de tes rêves?

Matériel utilisé :

  • un grand morceau de carton
  • des papiers colorés et des morceaux de tissus
  • des boutons, des sequins, du masking tape
  • une paire de ciseaux, de la colle et un feutre

Avant de commencer, j’ai simplement découpé une grande forme de maison dans du carton. Comme vous le voyez, je suis restée très simpliste et schématique, en ne découpant qu’une façade rectangulaire et un pan de toit. Je ne voulais pas induire une forme déjà préétablie par mon découpage, pour la laisser la plus libre possible de placer où elle voulait et comme elle voulait des portes, des fenêtres…

Pour décorer sa maison, elle pouvait piocher dans des papiers, des tissus, des formes et des couleurs différentes, ainsi que d’autres petits accessoires. Elle a peu utilisé le feutre, elle n’avait pas envie de dessiner. Par contre, elle a collé beaucoup de masking tape (des scotchs colorés) pour délimiter les pièces de la maison : un étage, des fenêtres, une porte d’entrée… Elle a voulu reproduire une ambiance à la Hansel et Gretel, c’est pourquoi elle a choisi de border toute la façade de scotch aux couleurs de sucre d’orge. Elle a aussi découpé des franges dans du papier crépon vert pour reproduire des brins d’herbe. 

Au final, la maison de ses rêves lui ressemble bien : vive et joyeuse. Des notes de musique qui s’échappent des fenêtres, plein de couleurs, une maison qui s’ouvre sur un petit jardin, voilà les éléments de son univers. Et moi j’y vivrais volontiers pour toujours avec la petite maîtresse des lieux…

Nos petits éventails pour fêter le nouvel an chinois

La Chine vient de célébrer son nouvel an et nous voilà entrés dans l’année du Coq. Pour célébrer nous aussi cette fête venue d’ailleurs, j’ai proposé à Carla un petit bricolage d’inspiration asiatique qu’elle a beaucoup aimé réaliser. 

Matériel utilisé :

  • des assiettes en carton
  • des bâtonnets en bois (type bâtons à glace)
  • de la peinture + des pinceaux
  • de l’encre de Chine
  • de la colle

Pour commencer, j’ai découpé au milieu chaque assiette de façon à obtenir des demi-cercles. Carla a choisi les couleurs de peinture qu’elle voulait utiliser et elle a peint librement les éventails et les bâtonnets de bois. Les assiettes en carton blanches ont vite pris des allures d’arc-en-ciel.

Nous avons laissé sécher et ensuite je lui ai proposé des les décorer et de les orner de motifs à l’aide d’encre de Chine pour rester pile dans le thème. Il y a quelque temps, Carla s’était exercée à la calligraphie chinoise (je vous en avais parlé dans cet article) et à cette occasion j’avais acheté des pinceaux de calligraphie, parfaits pour dessiner ici sur nos éventails. Louloute a reproduit et imaginé des symboles chinois, des courbes et des arbres zen. La manipulation des pinceaux de calligraphie et de l’encre de Chine n’est pas évidente pour les petites mains. Tracer des traits fins demande beaucoup d’application, sinon ça fait vite de grosses tâches d’encre. Ma louloute était hyper appliquée et j’adore le look de ses éventails.

Pour finir, nous avons collé les bâtonnets en forme de croix au dos des éventails (je n’en avais pas assez pour chaque éventail alors on a laissé les autres tels quels).

Et voilà comment transformer de simples assiettes en carton en éventails chinois zen et colorés!

Ce bricolage a aussi été l’occasion de lui faire découvrir ce que c’était le nouvel an chinois, d’évoquer les traditions associées à cette fête, la symbolique des animaux… La créativité est toujours un excellent moyen pour apprendre, découvrir et s’ouvrir à d’autres cultures.