Tag

Dès 7 ans

Browsing

« Le livre de la jungle » de Rudyard Kipling {Editions Usborne}

On adore cette collection des Contes et histoires illustrés des éditions Usborne et on commence à en avoir une jolie petite sélection. Vous pouvez d’ailleurs en retrouver ici, ici, ou encore .

Dernier arrivé dans notre bibliothèque, cette magnifique édition du Livre de la jungle de Rudyard Kipling.

Il s’agit du texte intégral dans lequel on (re)découvre les aventures de Mowgli, ce petit d’homme adopté par une famille de loups, et de tous ces animaux qui l’accompagnent et vont lui apprendre à survivre dans la jungle (l’ours Baloo, la panthère Bagheera…). Autant de personnages qui ont marqué notre enfance et qui continuent de fasciner nos loulous. En dehors de l’histoire bien connue de Mowgli, on trouve aussi dans ce recueil de nouvelles les aventures d’autres animaux comme Kotick l’otarie blanche et Rikki-tikki-tavi la mangouste.

Encore une fois, il s’agit d’une très belle édition : papier glacé, ruban marque-page, notice biographique à la fin du texte. Le texte est dense et soigné, la traduction est littéraire et c’est vraiment un plaisir de la langue et du texte de raconter ces pages à son enfant. Les illustrations sont vives et colorées, parfois en pleine page, souvent en décoration du texte, elles accompagnent à merveille le récit.

Bref, une belle édition pour faire découvrir aux enfants ce beau classique de la littérature jeunesse.

**************

Le livre de la jungle – Rudyard Kipling– éditions Usborne

[AMAZONPRODUCTS asin= »1474951953″]

Pour plus d’infos ou découvrir d’autres livres, rendez-vous sur le site des éditions Usborne

La collection « Tout un roman! » chez Hachette Enfants pour découvrir les classiques de la littérature

Si vous nous suivez ici, vous connaissez l’importance que j’accorde à la transmission des oeuvres littéraires classiques dès le plus jeune âge. Une déformation professionnelle sûrement… Dans tous les cas, je suis toujours à l’affût d’ouvrages jeunesse qui permettent d’initier les enfants à la littérature.

Récemment, j’ai pu découvrir une toute nouvelle collection de livres publiés aux éditions Hachette Enfants, intitulée « Tout un roman! », et qui a pour but de faire découvrir les grands romans de notre patrimoine aux jeunes lecteurs (7-10 ans). Plusieurs titres sont déjà parus dans cette collection ; nous en avons trois, qui sont de vrais classiques de la littérature pour enfants : Les malheurs de Sophie, Alice au pays des merveilles, Les quatre filles du Docteur March.

Ces livres se présentent sous la forme de petits albums illustrés d’une trentaine de pages qui offrent une version abrégée des textes en 12 scènes très narratives. 

On peut bien sûr regretter la version abrégé et ses choix qui conduisent immanquablement à couper de longs et beaux passages des récits mais ce sont des livres qui s’adressent à des jeunes lecteurs et qui ont pour intérêt d’offrir une porte d’accès aux grandes oeuvres grâce à des scènes entraînantes mais sans l’obstacle du nombre de pages et de l’épaisseur parfois effrayante de ces textes. L’idée est vraiment de donner envie aux plus jeunes de découvrir ensuite les textes originaux ou du moins d’en avoir une première approche.

Je suis beaucoup moins séduite par les illustrations qui se veulent simples et graphiques mais que je trouve simplistes et un peu trop naïves. Il n’empêche que l’ensemble reste vif et très coloré et que ces petits livres sont un excellent moyen de faire une petite incursion en littérature.

**************

Les malheurs de Sophie – d’après la Comtesse de Ségur – éditions Hachette enfants – collection Tout un roman!

[AMAZONPRODUCTS asin= »2017063940″]

Alice au pays des merveilles – d’après Lewis Carroll – éditions Hachette enfants – collection Tout un roman!

[AMAZONPRODUCTS asin= »2017063991″]

Les quatre filles du Docteur March – d’après Louisa May Alcott – éditions Hachette enfants – collection Tout un roman!

[AMAZONPRODUCTS asin= »2017023590″]

 

Des livres dont vous êtes le héros

Il y a un bon moment, je vous avais déjà présenté un album jeunesse dont vous êtes le héros que Carla aimait beaucoup. Ces livres-jeux interactifs qui sollicitent des choix et des décisions de la part des lecteurs plaisent énormément à louloute et sont un excellent moyen de stimuler le plaisir de lire chez les enfants. 

Voici donc une petite sélection de deux nouveaux livres dans lesquels ce sont les enfants les héros!

La princesse attaque! de Delphine Chedru (éditions Hélium)

Dans ce grand et bel album illustré, le lecteur doit aider la princesse Attaque à sauver son compagnon, le chevalier Courage, qui a été fait prisonnier dans un lieu mystérieux. Pour cela, elle va devoir parcourir des contrées inconnues, affronter des créatures et résoudre des énigmes. L’enfant-lecteur est invité à l’aider dans sa mission.

Chaque double page présente une nouvelle étape des aventures de la princesse. Le lecteur doit alors l’aider dans chacun de ses choix. Ces derniers orientent à leur tour la suite et l’issue de l’histoire : libération du chevalier, échec de la mission, retour au point de départ… tout va dépendre des décisions prises par l’enfant. C’est un livre que l’on peut lire et relire encore, chaque nouvelle quête étant différente des précédentes en fonction des choix effectués. L’enfant est complètement acteur de sa lecture et de l’histoire.

Autre point fort de cet album : les illustrations grand format qui sont vives et colorées. C’est un vrai bel album illustré. Dans chaque scène, on trouve également un petit jeu d’observation qui accentue encore l’interactivité de la lecture. A noter que d’autres titres sont parus dans la même collection dans lesquels on retrouve les mêmes personnages mais dans d’autres aventures et d’autres mondes.

Bref, un livre-jeu idéal pour débuter dans l’univers des livres dont vous êtes le héros.

La princesse attaque! – Delphine Chedru – éditions Hélium

[AMAZONPRODUCTS asin= »2358510823″]

**************

Un destin au galop de Madeleine Deny et Sylvain Frécon (éditions Nathan)

Ce livre-roman s’adresse davantage aux enfants plus grands et aux bons lecteurs. Le texte y est beaucoup plus présent mais le concept est toujours le même. Dans cette histoire, le lecteur est dans la peau d’un cheval sauvage de l’Ouest américain. A chaque page, il va devoir faire des choix pour conserver sa liberté, déjouer les pièges et les dangers. En plus de ces choix, on trouve aussi de nombreux quiz et détails sur l’univers des chevaux disséminés au fil des aventures. Chaque décision prise permet au lecteur d’accumuler des points qui lui révèlent à la fin de l’histoire à quel point il est un cheval intrépide. Un des plaisirs de la lecture est ici de sauter d’une page à d’autres, de faire un grand bond dans les paragraphes ou de revenir en arrière. L’histoire se construit au fur et à mesure des choix de l’enfant. Les illustrations accompagnent bien la lecture et permettent de se plonger encore plus dans le récit.

L’univers de ce petit roman avait tout pour plaire à ma louloute qui adore les chevaux et tout ce qui les concerne. D’autres titres sont parus dans cette même collection et je pense que nous aurons bien vite l’occasion de les découvrir. 

Un destin au galop – Madeleine Deny et Sylvain Frécon – éditions Nathan collection Tu es le héros

[AMAZONPRODUCTS asin= »2092572636″]

Tableau plage & mer

Dernièrement, j’ai proposé à louloute de réaliser ensemble un petit bricolage de saison sur le thème de la mer et de la plage. Elle a adoré et on aime beaucoup le rendu final de ce tableau estival qui a pris place dans sa chambre.

Matériel utilisé :

  • une toile carrée
  • de la peinture bleue et blanche 
  • un pinceau + un pinceau-mousse
  • du sable et des coquillages
  • de la colle liquide

Carla a réalisé entièrement toute seule cette toile, je lui ai juste montré les gestes et techniques et elle n’était pas peu fière de sa création!

Pour commencer, on a délimité une grande zone dans le coin supérieur de la toile en traçant un trait fin au crayon gris et louloute a peint toute cette surface en bleu. Peu importe les coups de pinceaux ici et l’épaisseur de peinture, au contraire, le rendu est encore plus chouette avec un effet non lisse, non uniforme, ça permet de reproduire un peu le mouvement des vagues. Ensuite on a délimité une autre zone plus fine pour la peindre en blanc. Carla a ensuite utilisé un pinceau mousse pour créer des dégradés de couleurs, un fondu bleu-blanc, simplement en tamponnant les deux couleurs ensemble pour les mélanger. Elle a adoré le résultat et a d’ailleurs très vite après voulu essayer sur d’autres supports avec d’autres couleurs. 

Nous avons laissé sécher la peinture puis le lendemain on a apporté la dernière touche à notre tableau de la mer : le sable et les coquillages! Pour coller le sable, nous avons recouvert la surface restante de la toile avec de la colle liquide (en l’appliquant au pinceau) et il suffit ensuite de saupoudrer tout plein de sable dessus. On laisse sécher, on ôte le surplus et on colle ensuite les coquillages toujours à l’aide de colle forte liquide.

Et voilà un joli tableau aux couleurs estivales qui a pris place dans la chambre de louloute, parfait pour nous rappeler le sable chaud et le doux bruit des vagues en cette (déjà) fin de vacances…

 

Ses romans « premières lectures » préférés du moment {fin CP – début CE1}

Au cours de cette année de CP et l’entrée dans la lecture, ma louloute et moi avons découvert les petits romans de première lecture que l’on trouve chez des tas de maisons d’édition différentes. Progressivement, on passe des albums jeunesse à cette littérature spécialement conçue pour les jeunes lecteurs, sans abandonner les premiers qui se retrouvent encore en bon nombre dans sa bibliothèque et ses choix de lecture. Nous avons lu beaucoup cet été ; de façon générale, ses choix du moment se portent sur des romans illustrés et sur des histoires centrées autour des thèmes qui la passionnent : la danse, les animaux, la magie… 

Voici une sélection de ses petits romans préférés du moment! Toutes ces lectures sont accessibles aux jeunes lecteurs à partir de 6-7 ans.

La série Lucie petite danseuse 

Son coup de coeur du moment! Elle les dévore, j’en achète presque un nouveau tome par jour. Forcément, ça parle de danse classique, une de ses grandes passions. Ces petits romans faciles à lire racontent l’histoire et les aventures de Lucie, une petite fille qui ne rêve que de danse et qui réalise sa passion en intégrant une école de ballet. C’est l’histoire girly par excellence : danse, tutu, ballets, amitié entre copines… Ma louloute y retrouve l’univers qu’elle aime et s’est beaucoup attachée au personnage de Lucie et à ses copines de l’école de danse. 

Le texte, découpé en courts chapitres, est facile à lire et abordable en lecture autonome dès le CP. Les illustrations sont gaies et colorées. On retrouve pour l’instant 7 tomes publiés dans cette série.

Lucie petite danseuse – éditions Hatier jeunesse collection Premières lectures

[AMAZONPRODUCTS asin= »2401024085″]

**************

La série Les animaux de Lou

Voilà une autre série qu’elle aime beaucoup. On y suit les aventures de Lou, une petite fille qui a le don de comprendre le langage des animaux. Chaque livre nous entraîne à la découverte d’un nouvel animal et de son univers. A recommander pour tous les petits lecteurs qui aiment les animaux!

Cette collection est spécialement conçue pour l’apprentissage de la lecture. Les romans peuvent être lus à deux voix : au début, l’enfant lit les bulles et l’adulte lit le reste de l’histoire ; puis progressivement, le lecteur débutant peut prendre en charge l’intégralité du texte.

Carla aime beaucoup les histoires de Lou et de ses animaux. Le texte est court, ce qui fait que les livres sont très rapides à lire (un peu trop même, Carla les lit désormais à toute vitesse). Là aussi, les illustrations grand format accompagnent bien la lecture. 

On retrouve plus d’une dizaine de titres différents dans cette collection, ainsi que des livres doc qui mélangent récits et documentaires sur les animaux. 

Les animaux de Lou – éditions Nathan collection Premières lectures

[AMAZONPRODUCTS asin= »2092550772″]

**************

La série Les Ballerines magiques 

Encore une histoire autour de la danse! Dans cette série qui comprend de nombreux tomes, on part à Enchantia, un royaume enchanté, en compagnie de Daphné et de jeunes ballerines. De la danse, des aventures féeriques et de la magie : tous les ingrédients sont réunis pour en faire un grand succès! 

Ici, peu d’illustrations, c’est le texte qui occupe la majeure partie de la page. L’écriture est aérée pour faciliter la lecture et les histoires sont vraiment chouettes. De façon générale, les romans de La Bibliothèque rose offrent aux jeunes lecteurs de belles grandes histoires bien adaptées à leur niveau de lecture et de compréhension.

Les Ballerines magiques – éditions Hachette jeunesse collection La Bibliothèque rose

[AMAZONPRODUCTS asin= »2012017355″]

**************

La série Adélaide, une petite fiancée à Versailles

Ce roman est destiné à des lecteurs plus avertis. Carla ne le lit pas toute seule, c’est moi qui lui en fait la lecture, chapitre par chapitre. Mais elle aime beaucoup l’histoire et les personnages. Là encore, le roman traite d’un univers qui la passionne : Versailles et la vie à la cour des rois et des reines de France. Il raconte l’histoire d’Adélaide, une jeune fille destinée à devenir une future reine. On la suit dans son quotidien à la cour, fait de folies et de sacrifices, d’amitiés et de rivalités. Je connaissais déjà d’autres livres écrits par Annie Jay et c’est un auteur jeunesse que j’apprécie, spécialiste dans l’écriture de romans historiques destinés à la jeunesse, permettant une incursion dans l’Histoire au détour d’un récit de fiction et des personnages attachants.

Quelques illustrations au fil des pages mais surtout beaucoup de texte. La série contient déjà deux autres tomes que nous avons hâte de découvrir. 

Adélaide – Annie Jay – éditions Le Livre de Poche jeunesse

[AMAZONPRODUCTS asin= »2016265574″]

**************

La série des Minimiki

Dernier grand succès du moment avec la série des Minimiki! Chaque roman est centré autour d’une petite fille et nous emmène à la découverte d’un nouveau pays. Un des points forts de ces livres ce sont les illustrations qui sont vraiment jolies. Les histoires se dévorent, louloute les lit et les relit.

Le seul problème avec ce genre de série c’est qu’il y a des tas de tomes publiés et qu’on a envie de les acheter tous!  En plus, il existe également plein de produits dérivés autour de ces petits personnages : des livres de coloriage, des carnets créatifs… Bref, mon porte-monnaie ne me remercie pas…

Minimiki – éditions PlayBac

[AMAZONPRODUCTS asin= »2809651663″]

Et chez vous, que lisent vos petits lecteurs?

Fabriquer du plastique…avec du lait et du vinaigre! {Petite expérience scientifique}

Lorsque j’ai proposé cette activité à louloute, elle m’a regardée avec de grands yeux qui semblaient dire : « non mais maman c’est quoi cette idée encore???!!!! ». Et pourtant c’est possible et ça l’a bien bluffée!!!

Pour réaliser cette petite expérience, il vous faudra :

  • un grand verre de lait
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
  • de la gaze ou un filtre à café
  • un bocal
  • un élastique
  • du sopalin
  • des petits emporte-pièces

L’expérience est très facile à réaliser et vraiment amusante pour les enfants. Pour commencer, on remplit un grand verre de lait et on le fait chauffer au micro-ondes (le lait doit être chaud mais pas bouillant). Cette étape se fait sous la surveillance d’un adulte car le verre est très chaud à la sortie du micro-ondes. On ajoute ensuite une cuillère à soupe de vinaigre blanc dans le lait chaud et on mélange doucement avec une grande cuillère. On observe alors que le lait caille sous l’effet du vinaigre. 

On recouvre ensuite un petit bocal avec une gaze ou un filtre à café que l’on fixe à l’aide d’un élastique. On fait couler le lait (attention de ne pas se brûler les doigts : mieux vaut attendre que le lait refroidisse un peu ou alors enrouler le verre dans un torchon avant de la saisir). On remarque que le liquide coule à travers la gaze mais que les grumeaux restent en surface. On s’aide du dos d’une cuillère pour bien extraire tout le liquide. A ce stade, on a un peu l’impression de fabriquer du fromage ou du lait caillé! 

Une fois tout le liquide extrait dans le bocal, on récupère la pâte obtenue à la surface du filtre et on la presse bien entre ses mains pour extraire le maximum de jus. Carla a adoré malaxer cette pâte à la drôle de consistance. Pour finir, on la sèche bien à l’aide d’un morceau de sopalin, on la tasse dans des petits emporte-pièces avant de la démouler et de la laisser sécher quelques heures au soleil. Une fois la pâte durcie, on peut même la peindre pour en faire de petites décorations. On peut aussi la façonner pour en faire de petits bijoux avant qu’elle ne refroidisse et durcisse. 

Cette petite expérience est l’occasion de comprendre et de manipuler un processus chimique : le sucre, l’eau, le gras et les protéines naturellement contenus dans le lait sont d’ordinaire mélangés ensemble pour former une seule matière ; lorsque l’on y ajoute du vinaigre, tous ces éléments se séparent et les protéines vont se détacher et former ces grumeaux qui apparaissent alors à la surface du liquide et que l’on peut désormais extraire pour fabriquer une pâte qui ressemble à du plastique. C’est une petite expérience amusante qui permet de découvrir comment fabriquer naturellement une matière plastique et de comprendre un phénomène scientifique par la manipulation.

Notre road-trip en Bavière et Autriche {Juillet 2018}

A chaque été son road trip! Après le Canada l’année dernière, cet été nous avons choisi de visiter la Bavière et l’Autriche. Depuis que Carla avait découvert dans un livre des images du château de Neuschwanstein en Allemagne (celui-là même qui a inspiré le château de la Belle au bois dormant de Disney), elle rêvait d’y aller. Cela a donc été le point de départ de notre projet de voyage et l’occasion toute trouvée de découvrir plus amplement ce joli coin d’Allemagne et son pays voisin, l’Autriche.

Nous sommes donc partis début juillet pour un périple de 10 jours, absolument inoubliable! Au programme : des châteaux, des lacs, des montagnes, des paysages incroyables…

Nous avons pris l’avion jusqu’à Munich puis loué une voiture à notre arrivée pour démarrer notre road-trip à travers deux pays. Nous avions réfléchi à un itinéraire avant notre départ et réservé nos logements, avec l’envie de se poser quelques jours dans chaque endroit visité pour prendre le temps et profiter. 

Voici donc un aperçu de notre beau voyage en famille en images (à faire défiler)!

Legoland Deutschland

Première étape de notre voyage : le parc Legoland! Situé à Günzburg à environ 1h30 de Munich, c’est un parc d’attractions entièrement conçu autour de l’univers des Lego. Nous y avons passé 1 nuit et 2 jours, nous avions choisi un hébergement à l’intérieur du parc pour en profiter au maximum. Il y a plusieurs types de logements proposés, allant du camping à l’hôtel à thème. Nous avons choisi de passer la nuit dans une endroit insolite : un tonneau en bois et c’était très sympa. 

Ici, vous l’aurez compris, il y a des Lego partout! Le parc, implanté en pleine forêt, est grand sans être gigantesque. Il est divisé en plusieurs univers, les attractions sont fun et variées, il y en a vraiment pour tous les âges et tous les goûts. On déambule parmi les figurines en Lego, les reproductions grandeur nature de personnages et de monuments, les miniatures de villes européennes recréées entièrement à l’aide des petites briques. Pour les amateurs de Lego, c’est le rêve!!!! Louloute a adoré (et nous aussi)!

A la fermeture du parc, l’amusement continue dans le village vacances : il y a des aires de jeux partout, toutes plus originales les unes que les autres. Bref, les vacances commençaient bien! 

[Best_Wordpress_Gallery id= »54″ gal_title= »Legoland »]

 

La Bavière – Füssen

C’était l’étape incontournable pour nous, celle nous permettant de découvrir le fameux château de Neuschwanstein. Construit par Louis II de Bavière au XIXe siècle, il a été construit selon les rêves et les fantaisies du monarque, fasciné par l’architecture des châteaux du Moyen-Âge. Ce palais est également célèbre pour avoir inspiré Walt Disney et son château de la Belle au bois dormant. Et en effet, c’est la première impression que l’on a lorsqu’on le voir surgir sur son promontoire rocheux : il est féerique, un véritable château de conte de fées! Nous avons aussi pu visiter ses intérieurs mais c’est de l’extérieur qu’il est vraiment le plus beau.

Durant notre halte en Bavière, nous avons séjourné à Füssen une petite ville pleine de charme, typiquement bavaroise, tout proche de Neuschwanstein et d’autres châteaux de Bavière comme Hohenschwangau. La ville, point de départ de la Route Romantique, est située au pied des Alpes, encerclée de montagnes et de collines, idéale pour découvrir de jolis lacs, des cascades et parcourir de grandes forêts. Dans la vieille ville règne une atmosphère très romantique quand on se promène dans ses ruelles médiévales au détour desquelles on découvre des églises baroques, des fortifications, de magnifiques panoramas sur les montagnes alentour. 

Nous y avons séjourné dans un petit hôtel-auberge familial (Hôtel Jakob) très agréable, au calme un peu en dehors de la ville, à proximité d’une rivière, avec une ambiance « un peu comme à la maison ». 

[Best_Wordpress_Gallery id= »55″ gal_title= »Bavière – Füssen »]

 

Innsbruck

Après l’Allemagne, Innsbruck a été la première étape de notre périple autrichien. Nous y avons fait un passage express, simplement le temps de découvrir la capitale du Tyrol. Déjà la route depuis Füssen jusqu’à Innsbruck vaut le coup d’oeil : des routes qui serpentent entre les montagnes et les lacs, c’est juste magnifique, on avait envie de s’arrêter à peu près partout! 

La ville est nichée en plein coeur des Alpes autrichiennes. On y découvre un centre ville médiéval, des stations de ski tout autour, une architecture qui oscille entre tradition et modernité, des églises et des palais à tous les coins de rues.

[Best_Wordpress_Gallery id= »63″ gal_title= »Innsbruck »]

 

Salzbourg

Lorsque nous avons réfléchi à notre voyage et aux endroits que l’on voulait visiter en Autriche, la ville de Salzbourg est tout de suite venue en tête. On voulait absolument découvrir cette ville célèbre pour être le lieu de naissance de Mozart. Aujourd’hui, c’est une ville presque entièrement dédiée à la musique classique (son festival de musique classique est d’ailleurs un des plus prestigieux au monde). Et nous n’avons vraiment pas été déçus parce que Salzbourg c’est beau, c’est même très très beau! C’est la ville d’Autriche que j’ai préférée, encore plus que Vienne.

Comme à Innsbruck, ce qui frappe tout d’abord en arrivant à Salzbourg, c’est sa proximité avec les montagnes tout autour de la ville. Ce qui séduit ensuite, c’est le charme de ses ruelles et de ses places, ses églises, ses palais, ses dômes, sa forteresse… Forcément, quand on visite Salzbourg, c’est sous le signe de la musique. Ici Mozart est partout (même sur les chocolats!). On peut notamment visiter sa maison natale qui abrite son tout premier violon et son clavecin.

Nous avons séjourné dans un hôtel situé à une dizaine de minutes de la ville (Hôtel Gerl à Wals), les logements à Salzbourg étant extrêmement chers. On voulait aussi opter pour un hôtel avec une piscine pour que louloute s’y amuse en rentrant de visites. 

Parmi les temps forts de notre séjour, nous avons pu assister à un concert de musique classique dans la salle des marbres du château de Mirabell, là même où Mozart se produisait lorsqu’il était enfant. C’était magique! Nous sommes amateurs de musique classique et c’est un goût que l’on essaye de transmettre à louloute qui, du haut de ses 7 ans, a adoré découvrir des morceaux de Mozart, de Beethoven et de Brahms, dans un lieu aussi incroyable.

[Best_Wordpress_Gallery id= »57″ gal_title= »Salzbourg »]

 

Les lacs autrichiens 

Cette étape a été un coup de coeur de notre voyage, à tel point qu’on aurait aimé y rester plus longtemps. C’est juste magnifique! Des immenses lacs aux eaux translucides posés au milieu d’écrins de montagnes et de verdure! Ici place aux activités natures et nautiques : canoé, bateau, baignade… Nous avons découvert Sankt Gilgen, un bourg implanté autour du lac Wolfgangsee. Un paysage de carte postale, un endroit où il fait bon paresser au bord de l’eau, se rafraîchir dans les eaux claires du lac, flâner au milieu des façades colorées en dégustant une bonne glace, passer de longs moments dans les aires de jeux avec vue sur le lac. On n’a qu’une envie : ne plus en repartir!

[Best_Wordpress_Gallery id= »62″ gal_title= »Les lacs autrichiens »]

 

Vienne

Dernière étape de notre séjour, on ne pouvait pas manquer de visiter la capitale autrichienne, d’autant plus que louloute est une grande fan de Sissi. Du coup, forcément, une des visites les plus appréciées a été le palais de Schönbrunn. En dehors de la visite du château, le parc de Schönbrunn regorge d’activités à faire avec les enfants : la visite des jardins, la Gloriette, le Zoo (un des plus anciens du monde), le labyrinthe et ses jeux d’eau… Sans oublier le musée pour enfants du château que Carla a adoré! Le temps d’une visite, les enfants sont invités à se plonger dans l’époque de Sissi et des Habsbourg et découvrent comment les enfants impériaux vivaient à l’époque. C’est extrêmement ludique et interactif : les enfants peuvent essayer des costumes d’époque, jouer avec d’anciens jeux mis à leur disposition, s’essayer aux coiffures d’époque, prendre place à la table d’un banquet royal… Nous y avons passé plusieurs heures et avons trouvé ça vraiment génial. C’est tellement chouette les musées dans lesquels les enfants peuvent toucher, essayer, expérimenter…

Visiter Vienne avec un enfant, c’est aussi profiter des grands parcs de la capitale et de leurs immenses aires de jeux. On peut aussi s’amuser de longues heures à la fête foraine permanente du Prater et on peut même aller à la plage en bord de Danube! Vienne est une grande ville très sympa à visiter avec un enfant parce qu’il y a beaucoup de choses prévues pour leur plaire : beaucoup de musées proposent des visites interactives pour les enfants, il y a des aires ludiques un peu partout. 

Niveau logement, nous avions opté pour la location d’un appartement en ville, plus pratique pour organiser les repas notamment et éviter de manger tous les jours au restaurant.

[Best_Wordpress_Gallery id= »59″ gal_title= »Vienne »]

 

Du côté de la nourriture

Je ne vous dirai pas qu’en Allemagne et en Autriche on mange bien, je trouve surtout qu’on y mange gras et lourd! Des saucisses, des pommes de terre, le tout arrosé de bière… perso j’en avais vite marre! Mention spéciale en revanche pour les pâtisseries, là aussi c’est pas vraiment léger mais très très gourmand!

Sinon on a fait beaucoup de pique-nique, le moyen le plus agréable et économique pour profiter au maximum des coins nature.

[Best_Wordpress_Gallery id= »66″ gal_title= »Nourriture »]

 

**************

Bref, de nouveau un bien beau voyage en famille! On adore cette façon de voyager pour nos vacances d’été : partir dans un nouveau pays, louer une voiture et faire notre petit périple tous les trois. On cherchait un équilibre entre des visites de villes, de patrimoines culturels et des activités nature et c’était plutôt réussi. Carla a adoré les baignades dans les lacs, les grandes promenades, les jeux en bords de rivières… mais elle a aussi beaucoup apprécié découvrir les beautés des villes autrichiennes. C’est ce qui fait la magie de ces lieux : en Bavière ou en Autriche, même en pleine ville, on a toujours un peu l’impression d’être dans la nature tant il suffit de lever les yeux pour admirer les montagnes tout autour, de faire quelques tout petits kilomètres pour se retrouver au beau milieu de paysages à couper le souffle.

Formes graphiques à décorer {Invitation à créer}

Il fait tellement chaud en ce moment que l’on cherche par tous les moyens à s’occuper à l’intérieur pour éviter de sortir aux heures les plus chaudes de la journée. Voilà une petite activité rapide à mettre en place parfaite pour ces moments-là.

Pour servir de support, j’ai ressorti des fiches de graphisme que j’avais préparées lorsque louloute était en maternelle pour l’aider en graphisme : elle suivait les formes avec son doigt et s’entraînait ensuite à les reproduire dans des bacs d’écriture remplis de semoule ou de farine. C’est tout simple à faire : ce sont simplement des formes dessinées au feutre blanc sur des feuilles noires que j’ai ensuite plastifiées pour pouvoir les réutiliser. 

Pour notre petite activité, on a sorti tout un tas de petites choses : perles, plumes, pompons, coquillages, haricots secs colorés… et j’ai invité louloute à décorer les formes selon ses envies. C’était joli de voir les formes se parer de couleurs et de matières. Au final, c’est une invitation à créer toute simple, à adapter avec ce que l’on a sous la main, et qui a eu un vrai succès. 

La Kube 7-11, une box de livres pour les enfants

Récemment, j’ai pris part à un groupe d’échanges et de collaboration organisé par La Kube, créateur de box littéraires, afin de participer à la conception et au lancement d’une box de livres spécialement dédiée aux enfants : la Kube 7-11 entièrement pensée pour les jeunes lecteurs de 7 à 11 ans. J’étais donc plutôt impatiente de faire découvrir cette première box à Carla qui aime beaucoup recevoir ce type de pochettes surprises remplies de livres. 

Dans chaque Kube 7-11, on trouve :

  • un livre choisi par un libraire en fonction des préférences de lecture de l’enfant renseignées au moment de l’inscription
  • un album jeunesse illustré
  • un magazine
  • un petit jeu
  • un sachet de cartes à jouer et à collectionner
  • un joli marque-page
  • une carte postale (pour écrire à son libraire ou à la personne de son choix)
  • des petites gourmandises
  • le journal des petits Kubers qui contient des petits jeux, une idée d’activité à réaliser en famille, un poster…

La box fonctionne selon un système d’abonnement résiliable à tout moment et elle est au prix actuellement de 26 euros (hors frais de port). 

Lors de l’inscription, nous avons rempli avec louloute un petit questionnaire dans lequel elle a pu faire part de ses préférences de lecture, des personnages qu’elle préférait, du dernier livre qu’elle avait beaucoup aimé… J’ai trouvé le questionnaire bien fait, précis et intéressant car il permet à l’enfant de se questionner sur ses choix et goûts en matière de lecture. On peut même choisir la maison d’édition que l’on souhaite être mise à l’honneur et opter pour avoir la surprise du livre choisi ou le découvrir à l’avance. Sur ce point, Carla a préféré jouer la surprise de la découverte et nous avons fait pleinement confiance aux équipes de La Kube pour choisir l’éditeur (sachant que c’est sans risque car si l’enfant reçoit un livre qu’il a déjà, celui-ci peut être échangé grâce à un simple mail). Au cours de cette première étape, Carla avait été assez précise sur ses souhaits : elle voulait recevoir un petit roman autour de l’univers des fées ou des créatures magiques et si possible que ce soit une histoire drôle. Et on a pu constater dès l’ouverture de la box que son choix avait été parfaitement respecté. Louloute a donc reçu Twini apprend à voler, L’école des fées, tome 1 (éditions Gallimard jeunesse collection Premiers romans), un petit roman qui raconte les aventures de Twini, une petite fée qui fait sa première rentrée à l’école des fées. C’est le premier tome d’une série et il nous a donné vraiment envie de découvrir les autres, Carla est conquise par l’univers drôle et féerique de ce roman à mi-chemin entre La fée Clochette et Harry Potter et qui nous rappelle l’autre série des Amandine Malabul, sorcière maladroite qu’elle avait adorée. Ce livre était accompagné d’un bel album jeunesse illustré sur le thème de la méditation, Les petits cailloux du bonheur (éditions PKJ), avec plein de petits exercices à faire seul ou à plusieurs pour s’initier de façon ludique à l’art de la méditation. Enfin, on a pu trouver aussi dans la box le dernier numéro du magazine J’aime lire, un classique toujours autant apprécié chez nous. Bref, un sans-faute donc du côté des livres! 

Du côté des goodies, tout plein de petites choses sur le thème du mois qui était les animaux de la savane mais je dois dire qu’on a été moins séduites par les petits jeux notamment que par les livres. Bon, en même temps, c’est un box de livres alors l’essentiel n’est évidemment pas dans les goodies, c’est juste un petit plus. 

Notre avis : une très belle découverte! J’ai aimé particulièrement la personnalisation des choix de livres, adaptés à la fois aux goûts et à la tranche d’âge de l’enfant. J’ai apprécié aussi la variété des livres proposés : un roman, un album jeunesse, un magazine, qui en fait une box très complète. Le vrai coup de coeur de ma louloute va au petit roman choisi spécialement pour elle par un libraire indépendant. C’est également selon moi le point fort de cette box par rapport à d’autres box littéraires : le côté sur-mesure qui s’adapte vraiment à nos envies de lectures.

**************

Pour en savoir plus ou commander une Kube 7-11, allez faire un tour sur le site internet de La Kube

 

Peinture à la craie

A la maison, nous faisons beaucoup de peinture et nous aimons beaucoup en fabriquer de nouvelles, des peintures-maison à l’aide de différentes matières ou pigments. Dernière en date, nous avons préparé de la peinture à la craie pour dessiner sur le sol extérieur et le résultat était vraiment sympa.

Matériel utilisé :

  • des craies de couleur
  • de l’eau
  • un pilon
  • des petits récipients
  • des pinceaux

La recette est très simple à réaliser : on réduit des craies en poudre à l’aide du pilon et on ajoute un peu d’eau tout en mélangeant jusqu’à obtention d’un texture proche de la peinture liquide. L’étape amusante c’est de broyer les craies, on obtient de jolies poudres colorées que l’on peut utiliser aussi pour préparer des potions de fées, pour décorer des bocaux ou autres patouillages.

Nous nous sommes ensuite installées devant la maison et on a utilisé nos mixtures à la manière de peinture de trottoir. Les couleurs sont éclatantes et l’application au pinceau est très facile. Après séchage, un coup de jet d’eau et la peinture part sans problème. C’est l’activité parfaite des jours ensoleillés, louloute m’a d’ailleurs déjà demandé d’en refaire, pour peindre et dessiner dehors au soleil.