Tag

feuilles

Browsing

Tableau d’automne

Aujourd’hui, je vous livre la recette pour créer un joli tableau-cadre automnal et naturel à fabriquer avec son enfant à partir de vos petites trouvailles de promenades.

Matériel nécessaire :

  • le couvercle d’une boîte à chaussures
  • de la peinture aux couleurs d’automne 
  • un pinceau mousse
  • des petits trésors glanés ci et là en balades
  • de la colle 

On commence tout d’abord par recouvrir de peinture le fond du couvercle d’une vieille boite à chaussures, à la manière d’une toile à peindre. On mélange les couleurs, on les superpose, on fait de grands traits de pinceaux et quelques petites touches par ci par là.

Le temps que la peinture sèche, partez en promenade, admirez les couleurs des arbres, respirez les parfums de la nature, prenez le temps et ramassez de jolies feuilles mortes, dénichez des glands et des marrons, cueillez quelques fleurs… Une fois rentrés au chaud, installez vous confortablement, étalez tous vos petits trésors et laissez votre enfant piocher dedans au gré de ses envies et de son inspiration pour les disposer sur la surface peinte et composer un vrai tableau naturel aux belles et chaudes couleurs d’automne.

Admirez le résultat, lui répéter à quel point vous trouvez ça joli et savourez ce doux moment partagé ! ♥

Des feuilles d’automne attrape-soleil

L’automne et ses couleurs ♥ Sans nul doute, notre saison préférée. Celle des balades en forêt, des gâteaux aux pommes et des marrons chauds. Celle aussi où on fait des collections et des collections de feuilles, de pommes de pin, de glands… La nature est tellement inspirante à cette saison qu’on ne se lasse pas de l’observer et de l’imiter, comme avec ces fausses feuilles aux couleurs d’automne à transformer en attrape-soleil.

Matériel utilisé :

  • des filtres à café
  • un gabarit de feuille (imprimé chez Nounou du Nord)
  • une paire de ciseaux
  • des colorants alimentaires
  • des pipettes

Pour commencer, nous avons découpé des formes de feuilles d’automne dans les filtres à café. Comme je suis une piètre dessinatrice, nous nous sommes aidées du modèle de feuille trouvé sur le blog Nounou du Nord (lien dans la liste de matériel). Nous nous sommes servies de l’épaisseur des filtres à café pour les découper 2 par 2. Cette première étape est un bon exercice pour s’exercer au découpage de précision, et louloute adore découper.

Pour colorer nos feuilles et leur donner de belles et chaudes couleurs d’automne, nous avons utilisé des colorants alimentaires dilués dans un peu d’eau : du jaune, du rouge et de l’orange. 

Carla a utilisé des pipettes pour déposer les couleurs gouttes par gouttes sur les feuilles découpées. L’avantage d’utiliser des filtres à café est que les feuilles ne se déchirent pas sous l’effet du liquide et en plus c’est très joli à observer car les gouttes colorées s’étendent au contact du filtre et se mélangent. C’est à la fois un chouette exercice de motricité fine et une jolie séance d’observation autour des mélanges de couleurs.

On a ensuite laissé sécher nos feuilles sur un grand plat en les retournant de temps en temps pour qu’elles sèchent bien des deux côtés. Cette technique de coloration des filtres nous a permis d’obtenir de jolies feuilles aux vraies couleurs d’automne.

Carla les a ensuite collées sur une des fenêtres du salon (à l’aide de scotch double-face), à un endroit où on peut facilement et longuement observer les rayons du soleil venant illuminer nos feuilles d’automne et leur apporter une douce nuance dorée. 

 

Couture florale

Le printemps et ses merveilles, c’est tellement inspirant pour imaginer des activités qui font la part belle à la nature. Il suffit d’une promenade pour trouver mille et une choses à admirer et à transformer en matériel créatif. C’est ce que j’ai proposé à Carla récemment avec cette petite invitation à créer expresse et très naturelle : et si on cousait des fleurs?

Voici donc notre version champêtre de la couture, inspirée d’une idée trouvée sur le site Cabane à idées

Matériel utilisé :

  • des feuilles et des pétales de fleurs
  • une aiguille (à bout rond pour les jeunes enfants)
  • du fil

La première étape pour mettre en place cette activité est de sortir balader à la recherche de jolies feuilles et de pétales de fleurs et rien que ça c’est déjà super agréable! En cette saison, louloute ne peut pas mettre un pied dehors sans cueillir des fleurs et faire des bouquets alors forcément ce genre d’activité lui plait énormément.

Ensuite il suffit de préparer une aiguille en y nouant un fil et de laisser libre cours à sa création pour associer feuilles et fleurs en les cousant les unes aux autres. L’enfant apprend ainsi le geste de coudre, de filer avec une aiguille et pour de petites mains, c’est un très bon exercice de motricité fine qui demande beaucoup de concentration et de minutie.

C’est aussi et surtout une activité contemplative et slow life à souhait : se poser où l’on veut, toucher les feuilles, sentir la douceur des pétales, prendre le temps, associer les couleurs, créer et imaginer… Un moment parfait! Tous les sens sont mis en éveil : on observe, on touche et on respire le parfum des fleurs ; on ralentit le rythme et on profite.

Carla a créé plusieurs colliers, couronnes et bracelets végétaux. Cela a aussi été l’occasion pour elle d’observer et de comprendre le côté éphémère de certaines créations naturelles : le lendemain, les feuilles et pétales avaient commencé à faner, à se flétrir un peu. Mais on peut en recréer encore et encore! J’ai laissé l’aiguille et le fil à sa disposition pour qu’elle puisse coudre des fleurs quand elle en a envie, il lui suffit seulement de faire une petite cueillette dans le jardin.