Tag

Halloween

Browsing

« Mon super cahier de ratatinage spécial sorcières (et autres créatures terrifiantes) » – éditions P’tit Glénat

Bienvenue au pays des créatures terrifiantes! Arme-toi de tes plus beaux crayons et pars au combat! 

Voilà le cahier d’activités parfait pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween qui approche et pour occuper les petits monstres pendant les vacances. 80 pages cartonnées et très grand format pour jouer avec les sorcières, zombies, dragons et autres monstres drôlement répugnants. 

Ce cahier est un coup de coeur, une vraie pépite de créativité, d’invention et d’humour. Au programme : des jeux et des coloriages tous plus drôles les uns que les autres dans un univers totalement décalé que j’adore! 

Les propositions de jeux sont délirantes et les illustrations sont hilarantes. On retrouve le thème couleurs d’Halloween (orange, noir et violet) à chaque page et tous les codes des monstres et sorcières sont ici détournés avec malice. Chaque page est une invitation à créer autrement : ici on peut dépasser, raturer, gribouiller, enlaidir… aucune limite à l’imagination et à la créativité. C’est l’enfant qui prend le pouvoir sur les créatures, c’est lui qui gribouille, colorie, ratatine. Et c’est là le vrai point fort de ce cahier : on s’amuse tellement à chaque page qu’on en oublie le côté effrayant de toutes ces créatures. A force de ratatiner sorcières, zombies, araignées et autres monstres, de les tourner en ridicules, l’enfant combat et dépasse ses éventuelles peurs à coups de grands fous rires!

**************

Mon super cahier de ratatinage spécial sorcières et autres créatures terrifiantes – Catherine Leblanc et Roland Garrigue – éditions P’tit Glénat

Mon super cahier de ratatinage : Spécial sorcières et autres créatures terrifiantes ! (Album)


Prix: EUR 9,95
Neuf à partir de: EUR 9,95 En stock
D’occasion à partir de: EUR 2,48 En stock

Citrouille graphique

Comme chaque année, en octobre, on commence nos petites activités et bricolages sur le thème de l’automne et d’Halloween. 

Récemment, j’ai proposé à ma louloute de réaliser des citrouilles graphiques et cette activité simple et rapide à mettre en place lui a beaucoup plu. J’ai d’abord imprimé des dessins de grandes citrouilles sur internet (mais on peut facilement aussi les dessiner soi-même). J’en ai imprimée deux, l’une que Carla a décoré toute seule et l’autre que nous avons faite ensemble, à quatre mains.

On a sorti feutres et crayons pour donner un peu de couleurs et de jolies formes à nos citrouilles. Des ronds, des traits, des formes géométriques, à la règle ou à main levée…on a rempli chaque bande à l’aide de graphismes différents. Il suffit de laisser parler sa créativité et d’en profiter pour exercer un peu son sens graphique.

Une fois nos citrouilles décorées, Carla les a découpées puis collées sur des grandes feuilles aux couleurs halloweenesques. Pour parfaire leur look, il ne reste plus qu’à ajouter des toiles d’araignées et quelques découpes faites à l’aide de ciseaux à bouts crantés. Et voilà, nos citrouilles graphiques pour Halloween sont prêtes!

Des yeux de monstres {activité sensorielle d’Halloween}

Brrrrrr tremblez monstres et sorcières!!! Halloween est bientôt là et en attendant on s’éclate à réaliser des préparations et patouilles toutes plus affreuses les unes que les autres, comme ces yeux de monstres gélatineux.

Ingrédients (inspiration Pinterest) :

  • un moule ou des empreintes en forme de demi-cercles (j’ai utilisé un moule à cake pops)
  • de la gélatine en poudre
  • des colorants alimentaires
  • des grains de raisin noir

wp_20161018_09_53_45_pro-3-p80

La préparation est archi-simple et rapide. Pour commencer, on a disposé un grain de raisin dans chaque petit moule puis recouvert avec l’eau colorée additionnée de gélatine (pour l’utilisation de la gélatine, on a suivi les indications de l’emballage).

wp_20161018_10_01_41_pro-3-p80

wp_20161018_10_15_58_pro-3-p80

Il ne reste plus qu’à laisser prendre la gélatine au frigo pendant 1 heure environ puis à démouler délicatement. Les yeux de monstres sont prêts (et forcément, chez nous, ils sont joliment colorés 😉 ).

wp_20161018_14_40_41_pro-p80

wp_20161018_14_41_06_pro-3-p80

wp_20161018_14_41_15_pro-2-p80

On a sorti quelques petits accessoires pour manipuler tout ça, mais vous vous doutez bien que le plus rigolo a été d’y aller directement avec les mains. La texture est topissime, parfaite pour une activité sensorielle. C’est gélatineux, visqueux, absolument affreux, ça glisse entre les doigts…de vrais yeux de monstres bien gluants! Ma petite sorcière a servi de drôles de préparations aux yeux et aux araignées avant de tout réduire en morceaux gélatineux.

wp_20161018_16_02_13_pro-p80

wp_20161018_16_02_15_pro-p80

wp_20161018_16_06_14_pro-2-p80

wp_20161018_16_01_51_pro-2-p80

wp_20161018_16_12_30_pro-2-p80

wp_20161018_16_13_47_pro-p80

Pour le petit côté beurk en plus, on peut même croquer dedans! Oui oui les yeux sont entièrement comestibles! Bon faut le dire, c’est absolument infect mais rien n’empêche d’essayer pour ceux qui osent. Bon appétit!

Une toile d’araignée pour Halloween

Je n’avais jamais fêté Halloween avant d’avoir un enfant et maintenant je suis complètement accro à cette fête des sorcières, citrouilles, araignées et autres créatures monstrueuses. D’abord, c’est une occasion de plus de faire la fête et ça on est toujours preneur! Ensuite j’aime beaucoup le fait de pouvoir dédramatiser à l’occasion d’une fête toutes ces créatures qui d’ordinaire font peur aux enfants. Les monstres deviennent gentils, les araignées ne font plus peur, les petites filles se transforment en adorables sorcières…

On a donc commencé à se mettre dans l’ambiance et à réaliser de petits bricolages halloweenesques, comme cette toile d’araignée peinte avec de la peinture à l’eau.

Matériel utilisé :

  • une grande feuille type Canson
  • un pastel à l’huile blanc
  • des colorants alimentaires aux couleurs d’Halloween
  • des pinceaux fins
  • facultatif : du sel

wp_20161009_10_13_12_pro-2-p80J’ai d’abord dessiné sur la feuille une grande toile d’araignée à l’aide d’un pastel blanc et préparé de la peinture à l’eau en versant quelques gouttes de colorant alimentaire dans un peu d’eau. J’ai volontairement choisi des couleurs qui représentent Halloween : le noir, le orange et le violet. N’hésitez pas à forcer sur la dose de colorant pour obtenir de jolies couleurs.

wp_20161009_10_19_08_pro-2-p80

wp_20161009_10_13_22_pro-2-p80

Carla a ensuite coloré la toile d’araignée en peignant tout autour des traits tracés au pastel. Elle s’est aperçue que lorsqu’elle passait son pinceau sur les traits de pastel, la couleur glissait sans se fixer (l’eau colorée et l’huile du pastel ne se mélangent pas). L’idée était justement de créer une toile d’araignée aux fils invisibles. Cette technique est super à utiliser avec des enfants plus jeunes pour leur permettre, par exemple, de colorier sans dépasser.

wp_20161009_10_28_31_pro-2-p80

wp_20161009_10_33_49_pro-2-p80

wp_20161009_10_38_41_pro-2-p80wp_20161009_10_39_07_pro-2-p80

Les couleurs diluées dans l’eau permettent d’obtenir de jolis effets type aquarelle, aux teintes plus douces, et puis ça change de la peinture classique.

Pour créer un petit côté givré en plus, on a saupoudré un peu de sel fin sur les couleurs avant qu’elles ne sèchent. Voilà! Il ne reste plus qu’à ajouter une (fausse) araignée au centre et à l’imaginer tisser sa toile.wp_20161009_10_50_29_pro-2-p80

wp_20161009_10_58_28_pro-2-p80

wp_20161009_10_59_44_pro-2-p80

Et vous, vous fêtez Halloween?

Nos citrouilles décorées so girly!

Dernière activité créative halloweenesque avant le grand soir! Encore des citrouilles, mais cette fois-ci exit l’ambiance monstres et cie, place au girly-flashy-pailleté (oui oui tout ça en même temps!). Oui Halloween chez nous sera pailleté ou ne sera pas!

J’avais pas vraiment d’idées en tête quant au look à donner à nos citrouilles, alors j’ai demandé à Carla comment elle voulait les décorer, et sa réponse a été sans appel : « des couleurs, des paillettes et du brillant »… bon bon bon… Nous nous sommes donc lancées dans la customisation de citrouilles à notre image : chic et girly à souhait ♥

Alors pour que ça brille et que ça claque, voici ce que nous avons utilisé :

  • des citrouilles (en fait ce sont plutôt des potimarrons mais chuuuutttt!)
  • de la peinture aux couleurs flashy
  • des paillettes (beaucoup beaucoup beaucoup de paillettes!)
  • des sequins (parce que seulement les paillettes, ça ne brille pas assez)
  • de la colle vinylique (bon ça ça brille pas, mais c’est pratique pour coller tous les petits trucs qui, eux, brillent à mort!)
  • des guirlandes de sequins, de brillants, de perles…comme vous voulez à partir du moment où ça brille (vous l’aurez compris hein?)

Commençons par le commencement…et trouvons 2 joli(e)s potimarrons citrouilles! Oh tiens, les voilà qui ont poussé comme par magie dans le jardin ou ont été déposés par maman dans le jardin juste après les avoir achetés chez le primeur!

WP_20151022_14_17_12_Pro 1-P50

1ère phase : la peinture

Nous avons chacune peint notre citrouille. C’est Carla qui a choisi les couleurs qu’elle voulait utiliser, elle a pioché dans le bac à peinture au gré de ses envies. Pour un effet encore plus coloré, on a fait des bandes de couleurs à l’aide de pinceaux larges.

WP_20151022_17_03_41_Pro 1-P50WP_20151022_17_10_31_Pro-P50

2e étape : et que ça brille!

Après avoir laissé sécher nos citrouilles peintes, on les a recouvertes d’une couche de peinture pailletée rose et dorée…waou!

WP_20151023_09_47_36_Pro 1-P50

Mais on s’est vite rendu compte que ça ne brillait pas assez alors zou! encore une petite touche de paillettes et cette fois on y va franco en saupoudrant (ou devrais-je plutôt dire en arrosant, en aspergeant, en recouvrant!) des paillettes en poudre un peu partout.

WP_20151023_09_56_18_Pro 1-P50

Ah tout de suite c’est beaucoup mieux, vous ne trouvez pas?

WP_20151023_10_01_28_Pro 1-P50

3e étape : et que ça brille encore!

Oui parce que vous l’aurez compris, chez nous, ça ne brille jamais assez! Alors pour la touche finale girly, on a choisi de rajouter des sequins : en petites touches décoratives pour moi (collés à l’aide de la colle vinylique),

WP_20151026_10_15_45_Pro-P50

en guirlande façon toile d’araignée pour Carla.

WP_20151026_10_22_32_Pro-P50

Et voilà nos citrouilles so girly, so brillantes, so flashy!

WP_20151026_12_32_11_Pro-P50WP_20151026_12_33_44_Pro-P50WP_20151026_12_34_05_Pro-P50

Avec ces citrouilles, on participe au concours de décoration de citrouilles organisé par Cultura. On croise les doigts et…on s’est surtout bien amusé!

Les monstres d’Halloween

Bientôt Halloween! Alors entre 2 déguisements de sorcière et un effrayant seau sensoriel, on s’est amusé à créer, imaginer et modeler autour d’une petite invitation à jouer drôlement monstrueuse. Parce que oui c’est une fête que les enfants aiment beaucoup et je trouve que c’est un bon moyen de dédramatiser ce qui peut leur faire peur comme les monstres ou les fantômes, en les rendant fun et rigolos!

Pour en savoir plus sur le principe des invitations à jouer (invitation to play), je vous renvoie à un précédent article où j’en avais parlé en détails.

Notre invitation à jouer aux couleurs d’Halloween se compose de :

  • pâte à modeler orange
  • araignées en plastique
  • fils chenilles
  • yeux mobiles de différentes tailles
  • galets en verre
  • bâtons de bois
  • toiles d’araignées et squelettes en plastique

WP_20151021_13_14_28_Pro-P50

Je ne donne absolument aucune consigne à Carla : elle est libre d’utiliser comme elle le veut ce qu’elle a devant elle, d’utiliser tout ou seulement une partie, d’imaginer librement.

Dans ces moments-là, ce sont de véritables histoires qui prennent vie, elle commente absolument tout ce qu’elle fait, parfois je joue à fermer les yeux et à essayer de deviner ce qu’elle compose.

WP_20151021_13_19_48_Pro-P50WP_20151021_13_28_59_Pro 1-P50

Plein de petits monstres-citrouilles (pas du tout) effrayants sont sortis tout droits de son imagination. Impossible de tout vous montrer tant elle en a fait, voici une petite sélection de monstres rigolos et de petites compositions drôlement effrayantes.

WP_20151021_13_22_52_Pro-P50WP_20151021_13_25_40_Pro 1-P50WP_20151021_13_29_12_Pro-P50WP_20151021_13_37_45_Pro 1-P50WP_20151021_13_42_12_Pro-P50WP_20151022_09_06_17_Pro 1-P50

Je suis décidément fan de ce type d’activité qui laisse à l’enfant tout sa liberté imaginative. Ce plateau va rester à sa disposition jusqu’au jour d’Halloween et nul doute qu’il sera encore bien des fois le support à de nouvelles créations libres.

Seau sensoriel d’Halloween

Je propose souvent des bacs sensoriels à Carla : elle adore ça et ils sont à chaque fois l’occasion de découvrir, explorer, patouiller… Sur le thème de la plage, du printemps, de Noël ou de l’automne, tous les prétextes sont bons pour en imaginer et en créer de nouveaux. Alors même si je ne suis pas particulièrement adepte d’Halloween, c’est une occasion de plus pour de nouvelles expériences sensorielles.

Plutôt qu’un bac, cette fois-ci j’ai eu envie d’un seau sensoriel : ça change un peu et ça rappelle le seau à bonbons que les enfants remplissent de friandises le soir d’Halloween.

Encore une fois, je me suis régalée à préparer ce seau sensoriel, c’est toujours un grand plaisir de réfléchir à ce que je vais mettre à l’intérieur, à composer une atmosphère à travers l’assemblage de différents objets ou matières. Et c’est un plaisir encore plus grand de voir le grand sourire de ma toute douce lorsqu’elle le découvre à son tour 🙂

WP_20151013_15_14_36_Pro 1-P50

J’ai donc utilisé un grand seau aux couleurs d’Halloween, type seau à bonbons. Et j’ai présenté le tout sur un grand plateau accompagné d’eau colorée orange et noire, de quelques décors d’Halloween et d’ustensiles pour verser-transvaser-attraper…

Voici plus en détail le contenu de notre seau halloweenesque :

WP_20151013_15_08_56_Pro 1-P50

J’ai rempli le seau de perles d’eau orange et noires (achetées en magasin de jardinerie) et rajouté quelques araignées en plastique et autres toiles d’araignées.

Envie de plonger votre main dedans?

WP_20151013_15_11_55_Pro 1-P50

Carla a adoré découvrir ce seau monstrueux à son retour d’école. Je l’ai laissée explorer librement et utiliser comme elle le voulait les ustensiles mis à sa disposition. Dans ces moments, je suis simplement à côté d’elle et je l’observe, je l’écoute me raconter ce qu’elle fait, ce qu’elle sent, ce qu’elle imagine…

WP_20151013_16_19_32_Pro 1-P50

Vous reprendrez bien une petite araignée?

WP_20151013_16_24_52_Pro 1-P50

Elle a fabriqué des potions affreuses de sorcière, elle a crée des compositions effrayantes, et elle s’est beaucoup amusée à imaginer tout un tas d’histoires.

WP_20151013_16_29_47_Pro 1-P50WP_20151013_16_36_22_Pro 1-P50WP_20151013_16_25_49_Pro 1-P50

Et le bonheur de plonger sa main entière dans le seau et de sentir les perles d’eau ou d’attraper des araignées, je ne vous raconte pas!

Et vous, vous faites des activités d’Halloween avec vos enfants?

Happy Halloween! (part 2) : réaliser des glaçons yeux de monstre

Deuxième activité de la série « on prépare la fête d’Halloween » (après les araignées monstrueuses : voir cet article) : réaliser des glaçons en forme d’oeil de monstres.

Pour réaliser ces glaçons monstrueux, il vous faut :

  • une boîte à oeufs en plastique
  • du raisin noir
  • de l’eau
  • du sirop aux fruits rouges (fraise, grenadine, cassis…)

WP_20141019_10_32_16_Pro 1La préparation est très simple. Ouvrez la boîte à oeufs bien à plat. Demander à l’enfant de placer un grain de raisin au fond de chaque petite coupelle de la boîte.

WP_20141019_10_34_14_Pro 1Remplir ensuite chaque coupelle avec de l’eau, sans que cela ne déborde.

WP_20141019_10_35_19_Pro 1Pour créer l’effet sanglant, verser enfin quelques gouttes de sirop dans chaque alvéole (sans mélanger) : pour cela, j’ai mis un peu de sirop dans un petit verre et j’ai donné à ma louloute une petite pipette pour qu’elle puisse facilement doser le sirop et le répartir dans chaque petit contenant.

WP_20141019_10_40_04_Pro 1WP_20141019_10_40_13_Pro 1Pour finir, placez la boite à oeufs dans le congélateur et laissez les glaçons se former.

Avant passage au congélateur.

Pour servir, démoulez les glaçons sur un plat ou servez directement dans un verre : effet frisson garanti!

WP_20141019_17_53_54_Pro 1 WP_20141019_17_54_02_Pro 1 WP_20141019_19_38_38_Pro 1

Au-delà du côté amusant, cette activité permet aussi à l’enfant d’affiner la précision de son geste (par les versés d’eau et de sirop) et d’apprendre à doser les quantités (quelques gouttes de sirop suffisent dans chaque alvéole).

Un bon moyen d’exercer sa motricité fine tout en préparant Halloween!

Et vous vous préparez quoi avec vos enfants pour Halloween?