Tag

imaginaire

Browsing

« L’Elféméride Le grand légendaire des saisons (Automne-Hiver) » de Pierre Dubois et René Hausman {Editions Hoëbeke}

Cela fait longtemps que je voulais vous présenter sur ce blog ce très très beau livre de ma bibliothèque : L’Elféméride ou Le grand légendaire des saisons. C’est un ouvrage qu’il nous plait de feuilleter avec louloute, et dans lequel on se plonge à chaque début de mois pour découvrir l’inventaire féerique du mois qui s’ouvre.

Ecrit par Pierre Dubois, spécialiste de la féerie et du petit peuple en France et grand conteur, ce livre-encyclopédie est un véritable almanach du merveilleux qui nous invite à un voyage au coeur de l’imaginaire des saisons (il existe aussi un Elféméride sur le printemps et un autre sur l’été, que je compte bien acquérir prochainement d’ailleurs). L’ouvrage suit le découpage des mois de l’année, et à l’occasion des 6 mois qui composent ces deux saisons, on apprend ou on redécouvre à travers des rubriques récurrentes les croyances et les traditions les plus séculaires qui forment le socle imaginaire de notre culture. Bien évidemment, la part belle est faite à la nature et à ses légendaires des arbres, des plantes, des fleurs… mais aussi aux dictons, fêtes et coutumes populaires. C’est à la fois un grimoire, un légendaire, un bestiaire et un herbier imaginaire. C’est foisonnant et passionnant!

Au final, c’est une somme monumentale de connaissances oubliées, de légendes reculées héritées de la nuit des temps. C’est aussi et surtout un magnifique recueil de contes et d’histoires à lire et à transmettre aux enfants parce que, comme le dit l’auteur dans sa préface, « les enfants que l’on ne nourrit point de contes, d’histoires, de bravoure, de merveilles et de sagesse sont des enfants perdus… Parce que ces histoires sont nées avec les premiers rêves de la toute petite enfance du monde… quand l’homme venait à peine de se tenir debout. Les ignorer, c’est ne pas savoir pourquoi le ciel est bleu, la mer salée, la neige froide, le soleil brillant… C’est tout ignorer de la pluie et du vent. »

Les récits de Pierre Dubois sont sublimés par les illustrations magnifiques et drôles de René Hausman, grand illustrateur du monde légendaire.

C’est un ouvrage indispensable, nécessaire, plus que jamais aujourd’hui en cette époque où l’on est trop souvent poussé à gommer ce qui fait le socle de notre culture et de nos traditions, à oublier le discours des anciens et les sources de notre héritage commun. Un ouvrage qui ravive en chacun son âme d’enfant et qui invite à la rêverie, à la contemplation et à la transmission.

**************

L’Elféméride Le grand légendaire des saisons Automne/Hiver – Pierre Dubois et René Hausman – éditions Hoëbeke

[AMAZONPRODUCTS asin= »2842304853″]

« La petite encyclopédie du merveilleux » – Edouard Brasey – éditions Le Pré aux Clercs

Ce livre est un des trésors de notre bibliothèque et c’est avec beaucoup de plaisir que je vous en parle aujourd’hui. Il ne s’agit pas du tout d’un ouvrage de littérature jeunesse, mais c’est un coup de coeur partagé pour louloute et moi.

Avec cette encyclopédie (qui n’a de petite que le nom tant son contenu est riche), Edouard Brasey, spécialiste du monde du merveilleux et de la féerie, nous entraîne à la découverte des créatures surnaturelles qui peuplent l’imaginaire et la littérature. 

Des peuples de la lumière aux peuples de l’ombre en passant par les créatures du bestiaire fantastique, c’est un travail de recherche et de collecte impressionnant de précision et de détails. L’auteur a collecté rien de moins que tout le savoir du monde sur les créatures merveilleuses et monstrueuses, leurs origines et leur histoire. Chaque article est une mine d’informations passionnantes qui rassemblent à la fois des sources issues de la mythologie, des légendes, du folklore, mais aussi de la littérature ou du cinéma. C’est tout un patrimoine imaginaire qui est transmis ici, celui présent dans bon nombre d’oeuvres de fantasy, contes ou films pour enfants encore aujourd’hui, mais qui existe et relie les hommes depuis toujours. 

L’ouvrage est magnifiquement illustré : des gravures anciennes, des tableaux, des dessins mais aussi des créations originales. C’est un remarquable travail d’édition. Chaque article est décoré de lettrines, les chapitres sont ornés d’enluminures. Bref, on a l’impression d’ouvrir et de feuilleter un grimoire magique et tous ces détails iconographiques plaisent beaucoup à ma louloute. 

Carla me demande souvent de lui lire des articles à propos des créatures qui peuplent son imaginaire d’enfant : les fées, les licornes, les sirènes, les elfes, les sorcières… La fin de l’ouvrage contient tout une partie sur les peuples de l’ombre, de la mort et de l’enfer qui en revanche reste réservée à un public adulte avec des illustrations parfois effrayantes. 

Au-delà de tous ces aspects qui font de cette encyclopédie un très beau livre, elle entrouvre le temps d’une lecture la possibilité de croire à nouveau, à la manière d’un enfant, à ces créatures fantastiques, à l’imaginaire et au rêve qui leur est associés et qui parlent au coeur de l’âme humaine depuis toujours. Chacun de ces êtres surnaturels est un symbole, un archétype de l’homme qui renferme nos désirs et nos craintes les plus enfouis, chacun questionne les énigmes et les mystères de notre monde.

« Rien n’existe qui n’ait au préalable été rêvé. » Ismaël Mérindol, Traité de Faërie

**************

La petite encyclopédie du merveilleux – Edouard Brasey– éditions Le Pré aux Clercs 

[AMAZONPRODUCTS asin= »2842285735″]