Tag

invitation à jouer

Browsing

Le jardin des fées {Invitation à jouer}

Et si on imaginait un jardin de fées? Voilà une invitation à créer et jouer qui a eu un franc succès auprès de ma louloute.

Pour permettre à ma mini-fée d’imaginer le jardin merveilleux de ses rêves, j’avais préparé un plateau garni de petites et jolies choses multicolores, scintillantes et pailletées : des perles, des papillons, quelques boutons, des pierres et des galets colorés, des pommes de pins à paillettes et quelques bois flottés. Ajoutons à ça sa figurine de fée préférée et un bac rempli de pâte à modeler et nous avons tout ce qu’il faut pour imaginer le plus beau des jardins.

C’est avec beaucoup de délicatesse et plein d’idées que louloute a agencé et décoré un nid tout douillet pour sa fée. Quelques perles par-ci, une pomme de pin par-là, un petit chemin fait de boutons et une porte magique… voilà les éléments qui peuplent son jardin féerique.

Elle a fait plusieurs compositions et nous nous sommes beaucoup amusées toutes les deux à inventer des histoires à l’intérieur de ce jardin. Je crois que c’est ce que nous aimons le plus, ces activités et moments où l’on peut créer des univers imaginaires à partir des petits objets de nos placards. 

 

La maison de ses rêves en carton {Invitation à créer}

Ah l’imagination des enfants!! Avec un bout de carton et quelques papiers, ils sont capables d’inventer tout un univers. Je m’émerveille toujours autant de cette faculté de création et je me dis souvent qu’il ne faut pas cesser de la nourrir, de la stimuler afin qu’elle ne disparaisse pas en grandissant.

Alors j’aime beaucoup proposer à ma louloute des invitations à imaginer et à créer, comme  cette dernière : et si tu me montrais à quoi ressemblerait la maison de tes rêves?

Matériel utilisé :

  • un grand morceau de carton
  • des papiers colorés et des morceaux de tissus
  • des boutons, des sequins, du masking tape
  • une paire de ciseaux, de la colle et un feutre

Avant de commencer, j’ai simplement découpé une grande forme de maison dans du carton. Comme vous le voyez, je suis restée très simpliste et schématique, en ne découpant qu’une façade rectangulaire et un pan de toit. Je ne voulais pas induire une forme déjà préétablie par mon découpage, pour la laisser la plus libre possible de placer où elle voulait et comme elle voulait des portes, des fenêtres…

Pour décorer sa maison, elle pouvait piocher dans des papiers, des tissus, des formes et des couleurs différentes, ainsi que d’autres petits accessoires. Elle a peu utilisé le feutre, elle n’avait pas envie de dessiner. Par contre, elle a collé beaucoup de masking tape (des scotchs colorés) pour délimiter les pièces de la maison : un étage, des fenêtres, une porte d’entrée… Elle a voulu reproduire une ambiance à la Hansel et Gretel, c’est pourquoi elle a choisi de border toute la façade de scotch aux couleurs de sucre d’orge. Elle a aussi découpé des franges dans du papier crépon vert pour reproduire des brins d’herbe. 

Au final, la maison de ses rêves lui ressemble bien : vive et joyeuse. Des notes de musique qui s’échappent des fenêtres, plein de couleurs, une maison qui s’ouvre sur un petit jardin, voilà les éléments de son univers. Et moi j’y vivrais volontiers pour toujours avec la petite maîtresse des lieux…

Invitation à décorer des flocons de neige

En ce moment, parmi les activités que je peux proposer à ma louloute, celles qu’elle aime par-dessus tout ce sont les invitations à jouer/créer/fabriquer. Une proposition, des petits éléments à piocher, la liberté d’imaginer et la voilà partie pendant des heures de jeu et de création. Elle est toujours heureuse de découvrir de nouveaux plateaux et d’assembler leurs contenus.

Notre dernière invitation à créer nous a emmenées dans des paysages givrés et enneigés avec la décoration de flocons de neige un brin pailletés comme on aime!

Matériel utilisé :

  • des flocons de neige en papier (imprimés et découpés à partir de ce site)
  • de la colle
  • des stylos-gel pailletés
  • des paillettes, des strass, des perles, des stickers
  • des tampons 

Quand je prépare ces plateaux pour Carla, j’essaye de lui proposer tout plein de petits accessoires pour créer, qu’elle puisse utiliser en toute autonomie, en variant les formes, les couleurs, l’utilisation… Elle va y piocher comme parmi autant de petits trésors. Elle est libre d’utiliser (ou de ne pas utiliser) ce qu’elle veut mais généralement elle aime tester et assembler absolument tout! Elle me demande parfois de faire avec elle ou simplement de l’observer. 

Après une bonne séance de choix, collage et assemblage, elle a créé une belle série de flocons féeriques. Comme d’habitude, elle n’a pas lésiné sur les brillants et les paillettes et elle était très satisfaite de ses créations. On peut ensuite fixer ces flocons sur une vitre par exemple pour une jolie décoration de saison.

Invitation à créer ses boules de Noël

Dans quelques jours, ce sera déjà Noël… J’ai du mal à y croire! D’ici là, on profite de chaque occasion pour faire des petits bricolages de Noël, continuer nos créations de fête et rajouter de jolies décorations dans la maison. Nos préférées sont celles que l’on fabrique ensemble, que l’on imagine et qu’elle crée de ses petites mains.

Récemment, j’ai préparé pour ma louloute une petite invitation à jouer et à créer de nouvelles boules de Noël. C’est le genre d’activités qui remporte toujours un franc succès : elle adore imaginer, créer, assembler à partir de petits objets. Pour cette invitation de Noël, j’ai utilisé des boules transparentes en plastique trouvées chez Cultura et je lui ai proposé un plateau rempli de petites choses brillantes et de couleurs de Noël pour remplir ses boules : des perles, des pompons, des mini-boules, des plumes, des confettis, des étoiles, des petites pommes de pin…

J’adore l’observer dans ces moments-là : elle regarde, elle touche, elle pioche, elle assemble, elle vide, elle refait… Elle a choisi les couleurs et les matières qu’elle voulait associer, elle s’est amusée à remplir et re-remplir les boules plusieurs fois jusqu’à trouver les assemblages qui lui plaisaient.

Au final, elle n’est pas peu fière de ses jolies boules de Noël. A suspendre au sapin ou à poser dans un plateau, un vase… Le petit plus c’est que ces décorations sont modifiables à l’envie, on peut toujours les ouvrir pour y ajouter de nouvelles petites choses. 

Ses poissons arc-en-ciel {Invitation à créer}

Arc-en-ciel est le plus beau poisson de tous les océans. Ses écailles brillent et scintillent de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Mais il est si fier et vaniteux qu’il en est aussi très seul. Un jour, il offre à un petit poisson l’une de ses belles écailles. Puis une autre, puis beaucoup d’autres, et il découvre enfin qu’il n’y a de vrai bonheur que dans le partage.

Transformer une lecture en support créatif, c’est quelque chose que j’adore faire pour ma louloute. Parmi ses récents livres coup de coeur, il y a Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans. Une histoire tendre et émouvante et des dessins colorés et pailletés, ce sont tous les ingrédients qui séduisent à tous les coups ma toute petite.  

Après avoir lu et relu l’histoire d’Arc-en-ciel, je lui ai préparé une petite invitation à créer sur le thème de la mer (que j’avais vu passée il y a quelque temps sur Pinterest sans arriver à me souvenir où précisément) et je lui ai proposé de reproduire à l’aide de pâte à modeler et de petits accessoires les écailles brillantes du petit poisson.

Matériel utilisé :

  • de la pâte à modeler bleue
  • des sequins
  • des yeux mobiles
  • 2 emporte-pièces en forme de coeurs (1 petit et 1 grand)
  • un petit rouleau à pâtisserie

Pour recréer la forme du poisson du livre, nous avons utilisé deux emporte-pièces en forme de coeur : le plus gros pour le corps et le petit pour la queue. A partir de là, louloute a parfaitement compris : il faut que ça brille! Beaucoup! Elle a paré ses poissons d’écailles multicolores et pailletées, leur a rajouté des yeux et un sourire malicieux. Et comme l’histoire de l’album est avant tout une histoire d’amitié et de partage, ses petits poissons ont même donné quelques-unes de leurs écailles brillantes à un dauphin qui passait par là.

C’est ainsi qu’Arc-en-ciel et ses nouveaux amis ont pris vie et forme dans l’imaginaire de Carla. En jouant, elle a un peu recréé l’histoire du livre, elle s’est appropriée les personnages et l’univers de l’album et ça n’a fait que renforcer son intérêt pour ce livre.

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais moi je trouve que cet Arc-en-ciel revisité par louloute est vraiment le plus beau poisson des océans ♥

 **************

Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans – Marcus Pfister – éditions NordSud 

Arc-en-ciel le plus beau poisson des océans (Album)


List Price: EUR 16,00
New From: EUR 16,00 EUR In Stock
Used from: EUR 16,00 In Stock

 

Un arbre en fleurs

♥ Activité coup de coeur! ♥

Lorsque je propose à ma louloute une activité avec des fleurs, je suis toujours sûre de mon succès. Les cueillir, les toucher, les sentir, les dessiner… ça marche à tous les coups! Alors c’est peu dire qu’elle a adoré cette invitation à créer (et à admirer) champêtre et colorée. Et si on fleurissait un arbre?

Pour cela, il vous faudra :

  • un tronc d’arbre
  • des pétales de fleurs et des feuilles
  • du film adhésif en rouleau (type couvre-livres)
  • du gros scotch de bricolage

Ce genre d’activités, j’aime les préparer en cachette, loin de ses regards curieux, pour créer un effet de surprise et de grand « waou ».  C’est donc en catimini (et croyez-moi, ce n’est pas toujours simple : « maman qu’est-ce que tu faiiiiiiis????? » … ) que je suis allée dénicher un tronc d’arbre dans le jardin. Mais avant de pouvoir le parer de mille fleurs, il faut le préparer. J’ai utilisé une grande bande épaisse d’adhésif (celui que l’on utilise pour recouvrir les livres) que j’ai enroulée autour de l’arbre à hauteur de louloute, côté autocollant vers l’extérieur. Je l’ai fixée au dos du tronc avec des morceaux de gros scotch.

Carla, elle, s’est chargée de cueillir et de récolter les fleurs dont on n’a gardé que les pétales et quelques feuilles.

Tout est prêt! Place à la customisation d’arbre! Carla dit souvent, et depuis longtemps déjà, qu’elle aimerait être fleuriste quand elle sera grande (et aussi gardienne de zoo, pâtissière, princesse, vétérinaire ou archéologue…) et en tout cas je trouve qu’elle a toujours eu beaucoup de goût pour assembler les fleurs et composer des bouquets. Elle a choisit les pétales, mélangé les couleurs et peu à peu le tronc s’est mis à fleurir et c’était très beau. Les feuilles et les fleurs collent très facilement sur le film adhésif, il suffit de les déposer et d’appuyer légèrement pour bien les fixer.

C’était un bonheur de l’observer faire, de me joindre à elle pour quelques pétales, de se poser devant notre arbre et de l’admirer. Carla a trouvé qu’on avait embelli ce qui était déjà beau et elle a parfaitement raison.

C’est une activité comme on les aime : simple, créative et contemplative. 

Au pays des licornes {invitation à jouer féerique et pailletée}

Dans le petit monde de ma Carla, il y a des princesses de contes de fée, des licornes et des arcs-en-ciel. Tout un petit monde pailleté et féerique qui s’immisce souvent dans nos petites activités et bricolages.

Aujourd’hui, je vous propose de nous suivre au pays magique des licornes, avec une invitation à jouer très girly!

Matériel utilisé :

  • une figurine licorne
  • de la pâte à modeler + des paillettes
  • des petites choses qui brillent (sequins, perles, boutons…)
  • de jolis emporte-pièces (papillon, étoile, baguette magique et fleur)
  • un petit rouleau à pâtisserie

Qui dit invitation à jouer féerique dit forcément pâte à modeler pailletée! Je prépare souvent de la pâte à modeler maison mais cette fois-ci j’avais un peu la flemme alors j’ai utilisé de la pâte à modeler Play-Doh blanche et violette, je les ai mélangées et ajouté des paillettes pour la transformer en pâte magique. Une petite astuce rapide pour créer facilement des pâtes à merveilles.

On ajoute une baguette magique et tout est prêt pour que ma louloute peuple de son imagination et de paillettes le pays fabuleux des licornes. Elle a créé un jardin merveilleux où cohabitent papillons, fleurs et créature féerique. Dans ce jardin, on trouve aussi des pierres précieuses et une bonne dose de magie.

Ce voyage au pays des licornes a aussi été l’occasion d’inventer et de se raconter des histoires. On crée, on imagine, on rêve… Et on peut recommencer encore et encore, composer de nouveaux univers enchantés : tout est possible au pays magique, surtout celui de rêver et de s’amuser!

Oeuf de Pâques géant multi-textures

Après notre oeuf de Pâques graphique, on continue nos petites activités de saison. La déco de Pâques s’installe doucement dans la maison et j’avais très envie de proposer à ma louloute une invitation à créer sur ce thème. C’est chose faite avec ce grand oeuf en carton à peindre et à décorer. 

Matériel utilisé :

  • un grand morceau de carton
  • de la peinture et des pinceaux
  • du film adhésif (type couverture de livres) ou double-face
  • plein de textures à coller 

Pour commencer, j’ai découpé une grande forme ovale dans un carton. J’aurais aimé un oeuf vraiment géant mais je n’avais pas de carton plus grand à la maison. Sur cette forme, j’ai collé des bandes d’adhésif double-face pour créer des zones autocollantes. 

J’ai ensuite rassemblé le matériel mis à sa disposition pour créer : de la peinture, et plein plein de choses à piocher et à coller (paillettes, sequins, pompons, papier crépon, gommettes, plumes…). Libre à elle ensuite d’utiliser ou non ce que je lui propose. Parfois, c’est elle qui choisit avec moi les accessoires qu’elle souhaite, mais j’aime beaucoup le petit effet « waou » lorsqu’elle découvre un plateau surprise que j’ai imaginé pour elle.

Carla a d’abord commencé par peindre les bandes de carton avant de décorer l’oeuf. Les bandes autocollantes étaient vraiment pratiques et faciles à utiliser : pas besoin de colle, elle n’avait qu’à disposer et saupoudrer dessus ce qu’elle voulait, paillettes, sequins, plumes et compagnie… ça colle tout seul! 

Très souvent, dans ce genre d’activités, elle commence toute seule puis me demande de faire avec elle. C’est donc à 4 mains que nous avons terminé cet oeuf de Pâques et c’était vraiment chouette! Au final, c’est une création qui lui ressemble : brillante et colorée!

Crée ton robot {Invitation à jouer}

Toi aussi tu veux créer ton propre robot?? Rien de plus fun et facile avec cette nouvelle invitation à créer, imaginer et s’amuser.

Matériel utilisé :

  • un bloc de mousse florale (ou un bloc de polystyrène)
  • du papier aluminium
  • plein de petits accessoires pour customiser les robots 
  • de la colle

Pour réaliser les supports, j’ai utilisé un gros bloc de mousse florale (la mousse utilisée par les fleuristes pour planter les tiges des fleurs) que j’ai découpé en plusieurs cubes. J’ai recouvert chaque cube de papier aluminium pour donner un effet métallisé. J’ai farfouillé dans toutes nos petites boites à trésors pour dénicher de quoi décorer nos robots : morceaux découpés de pailles, cure-dents, perles, oeillets, yeux mobiles, pompons, fils chenilles, trombones, punaises.

Une fois tout la matériel réuni et mis à disposition de l’enfant, cette invitation à créer est totalement libre. Je ne donne aucune consigne à Carla, elle est libre d’utiliser les accessoires comme elle veut. Ma proposition de créer des robots n’est qu’une simple proposition, elle peut la suivre ou la détourner selon son imagination. Quant à moi, je l’observe, je l’accompagne, je l’écoute me raconter ce qu’elle imagine.

C’est un vrai jeu d’enfant : la plupart des éléments se piquent simplement dans la mousse. Elle a utilisé les fils chenilles pour faire de drôles de chevelures hirsutes, des pailles et des cure-dents pour ajouter des bras et des jambes robotiques… Aucune limite à l’imagination! C’est aussi un exercice ludique pour développer sa motricité fine et surtout une vraie invitation à libérer sa créativité.

Et voilà ses créatures mi-robot, mi-monstre, vraiment rigolos.

 

Et si on créait un livre?

Voici une petite invitation à jouer livresque proposée à ma louloute il y a quelques jours et qui a connu un franc succès! 

Matériel utilisé :

  • des feuilles de papier 
  • une agrafeuse
  • des feutres et des crayons, des stickers, des mini-tampons, de jolis papiers à coller…

le_monde_de_carla_livre_a_creer-2-p80

le_monde_de_carla_livre_a_creer-5-p80

le_monde_de_carla_livre_a_creer-6-p80

le_monde_de_carla_livre_a_creer-7-p80

J’ai préparé le petit livre avant son retour de l’école. Pour cela, j’ai utilisé une dizaine de feuilles de papier que j’ai coupées au milieu. J’ai ensuite plié en deux chacune de ces feuilles ensemble (j’ai intercalé quelques feuilles roses au milieu des feuilles blanches) et j’ai agrafé le tout pour obtenir un petit livre relié. Pour remplir les pages de ce livre, j’ai sorti quelques accessoires et j’ai disposé tout ça sur son bureau. A elle maintenant d’en faire ce qu’elle veut! C’est ce que j’aime particulièrement dans les invitations à jouer : on met du matériel à disposition de l’enfant et il est ensuite totalement libre de le découvrir et de l’utiliser comme il le souhaite.

En rentrant de l’école, elle s’est tout de suite précipitée pour observer les petites choses qui recouvraient son bureau. Elle a parcouru les pages vierges du livre et s’est très vite lancée pour les remplir. Dessin, écriture, stickers, tampons, collage… tout y est passé! Moi qui pensais qu’elle allait remplir le livre en plusieurs fois…elle a noirci toutes les pages dans la foulée!

le_monde_de_carla_livre_a_creer-8-p80

le_monde_de_carla_livre_a_creer-9-p80

le_monde_de_carla_livre_a_creer-10-p80

 

le_monde_de_carla_livre_a_creer-12-p80

En même temps qu’elle complétait les pages, elle me racontait ce qu’elle imaginait et au final ça a fait toute une petite histoire : une princesse qui avait perdu son château et qui partait à l’aventure pour le retrouver. Sur son chemin, elle a croisé une sorcière, a dû affronter des pièges et parcourir des labyrinthes… Mais heureusement, tout est bien qui finit bien, la petite princesse a enfin pu retrouver son château dans lequel l’attendaient ses parents. C’était génial de l’écouter, de la voir ajouter une péripétie supplémentaire à son intrigue et compléter peu à peu son petit livre. 

le_monde_de_carla_livre_a_creer-13-p80

Je suis heureuse d’avoir vu ma louloute adhérer à ce point à cette activité parce que c’est aussi un gros de coeur pour moi : le genre d’invitation à jouer qui favorise et stimule l’imagination, l’envie d’écrire et de lire, le plaisir d’inventer, de raconter et de faire partager des histoires… Elle m’a déjà demandé de lui confectionner un nouveau petit livre. En avant pour d’autres aventures!