Tag

montessori

Browsing

Son plateau d’écriture

Depuis qu’elle va à l’école, Carla aime énormément reproduire des formes, des lettres, des chiffres. Elle écrit et dessine beaucoup, elle fait des listes, elle affine son geste d’écriture. Devant son engouement pour tout ce qui touche au graphisme, j’ai alors (enfin) pris le temps de lui préparer un matériel très utilisé en pédagogie Montessori : le plateau ou bac d’écriture. Cela fait un long moment que je voulais lui en proposer un mais je n’avais pas pris le temps de le faire. C’est désormais chose faite et je regrette de ne pas l’avoir fait plus tôt tant elle s’en est emparée tout de suite et avec grand enthousiasme.

Pour préparer ce plateau d’écriture, j’ai rempli un bac avec de la semoule fine (mais on peut utiliser aussi de la farine, du sel, du sable…). Pour ajouter un petit côté fun et brillant, j’ai rajouté des paillettes dorées. Au fil de la manipulation du bac, les paillettes se mélangent à la semoule et ça donne un léger côté brillant qu’on aime beaucoup. Dans tous les cas, je vous conseille d’utiliser un bac à bords hauts histoire d’éviter les catastrophes…

WP_20151230_09_35_39_Pro-P50

WP_20151230_09_38_09_Pro-P50

Pour la première présentation du plateau, j’ai proposé à ma louloute des cartes avec des lettres et d’autres avec des chiffres, histoire de varier les plaisirs et le choix. Les cartes lettres viennent d’un alphabet mobile que j’ai fabriqué (que vous pouvez télécharger ici). Comme dans la pédagogie Montessori, j’ai distingué les voyelles et les consonnes par des couleurs (les voyelles en rose et les consonnes en bleu). Les lettres ont simplement été découpées et plastifiées pour pouvoir être réutilisées. Pour l’instant, je n’ai proposé à Carla que les majuscules car c’est ce qu’elle travaille à l’école. Elle commence tout juste à découvrir les minuscules alors je les lui proposerais quand elle sera prête. Pour les cartes chiffres, j’ai utilisé des cartes rugueuses qui viennent du coffret Mes chiffres Montessori chez Nathan. Le gros avantage de ces cartes par rapport à mon alphabet fait maison c’est qu’elles sont grandes et rigides et le relief rugueux permet à l’enfant de s’exercer à tracer le chiffre avec son doigt et de sentir ainsi la forme. La flèche indique par où commencer son geste.

WP_20151230_09_36_24_Pro-P50

WP_20151230_09_58_15_Pro-P50

Carla était absolument libre de tracer ce qu’elle voulait : elle pouvait choisir les lettres et/ou les chiffres, n’en faire que quelques-uns ou tous, dans l’ordre ou dans le désordre. Elle a choisi de faire d’abord tout l’alphabet dans l’ordre puis tous les chiffres dans l’ordre aussi… J’ai cru qu’elle allait se lasser mais non. Elle était un peu hésitante au début puis elle a vite accéléré le rythme et a enchaîné les cartes. Elle était toute fière de chacune de ses réussites.

WP_20151230_09_45_28_Pro-P50

WP_20151230_09_47_36_Pro-P50

WP_20151230_09_49_45_Pro-P50

WP_20151230_09_49_56_Pro-P50

L’immense intérêt pédagogique de ce plateau d’écriture est qu’il permet à l’enfant de pouvoir se tromper sans créer de blocage ou de frustration car il suffit de secouer le plateau pour effacer la lettre ou le chiffre et ainsi recommencer indéfiniment, un peu comme une ardoise magique. L’enfant exerce et affine son geste d’écriture. Le plateau permet une approche du graphisme à la fois visuelle et sensorielle, on voit, on touche, on sent.

WP_20151230_09_58_48_Pro-P50

WP_20151230_09_58_58_Pro-P50

WP_20151230_09_59_11_Pro 1-P50

Pour cette première fois, Carla a tracé les chiffres et les lettres avec son doigt, mais les fois suivantes je lui ai aussi proposé de le faire avec une baguette, cela permet de reproduire plus exactement le tracé avec un stylo. Ce plateau peut aussi servir à dessiner, à tracer des formes géométriques, à reproduire des formes…les possibilités sont immenses. C’est notamment un support parfait pour s’exercer au graphisme. J’ai aussi mis à sa disposition des fiches de graphisme avec des modèles à reproduire (que j’ai trouvées sur ce blog) que j’ai imprimées et plastifiées.

WP_20160103_10_01_17_Pro 1-P50

WP_20160103_09_41_33_Pro 1-P50

WP_20160103_09_54_31_Pro 1-P50

Carla utilise aussi souvent le bac simplement pour dessiner librement. On dessine elle et moi et on s’amuse à deviner ce que l’autre a représenté. Pour toutes ces raisons, ce plateau d’écriture  va désormais rester à la disposition de louloute pour qu’elle puisse l’utiliser comme bon lui semble.

WP_20160103_09_56_18_Pro 1-P50

« Mon coffret Montessori du monde » – éditions Nathan

Chez Nathan, on aime bien la pédagogie Montessori (et nous aussi). On y trouve toute une collection qui y est consacrée : des imagiers, des coffrets sur les lettres ou les chiffres… Parmi les dernières parutions en date, il y a ce grand et beau coffret pour découvrir le monde. Ayant à la maison une petite fille très curieuse des pays, des drapeaux…j’ai tout de suite été séduite.

Ce coffret intègre un matériel de base de la pédagogie Montessori : les cartes rugueuses qui permettent à l’enfant de découvrir les formes des continents par le sens du toucher.

Sa boîte à découper

Il y a quelque temps, sur le blog, je vous avais parlé de la passion de Carla pour le découpage. Elle découpe à peu près tout ce qui lui tombe sous la main : les contours de ses dessins, des magazines… Sur sa table d’activité, elle a à sa disposition un pot rempli de ciseaux de toutes formes : ciseaux crantés pour réaliser des découpes fantaisies, ciseaux à papier…

Pour satisfaire sa soif de découpage en tous genres et exercer sa motricité fine, je lui ai donc fabriqué une boîte remplie de bandes à découper. C’est une idée qui me trottait dans la tête depuis un moment déjà mais qui m’a pris un certain temps à concevoir.

Flotte ou coule? Petite expérience Montessori

Il y a quelque temps, nous avions fait une petit expérience scientifique avec Carla sur les aimants : aimanté ou pas? Elle avait vraiment beaucoup aimé alors j’ai voulu recommencer avec une autre expérience : flotte ou coule?

Pour cela, j’ai préparé une assiette avec différents objets, trois petits bols vides accompagnés d’étiquettes (les objets qui flottent, ceux qui coulent et ceux qui sont entre les deux, c’est-à-dire sous l’eau mais pas tout au fond), et un saladier rempli d’eau.

« Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi » – Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier

Vous connaissez Balthazar, le petit lutin héros de la série des livres « Aide-moi à faire seul » chez Hatier jeunesse, inspirés de la pédagogie Montessori? Il y a quelques temps, je vous avais présenté L’abécédaire à toucher de Balthazar (voir cet article).

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un nouveau titre de cette collection : Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi, un album tendre et poétique au pays des couleurs.

Bac sensoriel sur le thème de l’automne

L’automne est là, l’occasion de créer un nouveau bac sensoriel sur le thème de cette saison.

Vous ne connaissez pas les bacs sensoriels? Allez-faire un tour ici, vous trouverez une petite explication et un autre exemple de plateau sensoriel.

L’idée cette fois-ci était d’assembler divers éléments naturels, tous ramassés dans le jardin ou lors de ballades, caractéristiques de l’automne.

Atelier vie pratique Montessori : la vaisselle

« Le travail de l’enfant est de créer l’homme qu’il sera » écrivait Maria Montessori.

Bien que les activités de vie pratique peuvent sembler simples et banales, elles sont en réalité une partie très importante de la pédagogie Montessori. Elles aident l’enfant à s’approprier les gestes du quotidien et ainsi à développer son autonomie. Elles lui offrent la possibilité de s’exercer dans un but concret, qui a du sens, pour apprendre à devenir un être autonome, intégré dans son environnement. Chacune de ces tâches aide l’enfant à perfectionner sa coordination, sa concentration et son attention.

Plateau sensoriel

Une petite activité réalisée il y a quelques jours déjà lors d’une belle après-midi ensoleillée : un plateau sensoriel.

Connaissez-vous ce concept de bac ou plateau sensoriel / ou plateau de découverte?

C’est un matériel très utilisé en pédagogie Montessori. Ce sont des plateaux qui permettent à l’enfant de toucher, de sentir, de découvrir et d’explorer à travers ses sens, en particulier le sens du toucher.

La réalisation est simple : vous prenez un plateau à bords larges ou un bac en plastique (il faut qu’il soit suffisamment grand pour permettre la découverte et l’exploration de différentes textures) que vous remplissez avec ce que vous voulez : riz, graines, sable, légumes secs, fleurs, petits jouets, divers ustensiles…

Vous pouvez décliner ces plateaux au hasard de vos trouvailles ou en fonction d’un thème précis (une couleur, une saison…). L’important est de proposer à l’enfant une variété de textures et d’objets.

« L’abécédaire à toucher de Balthazar » – Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier

Balthazar et Pépin partent à la découverte des lettres majuscules. Chemin faisant, ils rencontrent un Dragon Dodu, un Moineau Masqué, un Poisson à Pattes… et nous entraînent dans un monde imaginaire et plein d’humour.

Cet album intègre le matériel sensoriel conçu par Maria Montessori : les lettres rugueuses. En les suivant du bout des doigts, l’enfant utilise ses capacités sensorielles pour percevoir et mémoriser avec plaisir et douceur le tracé et le son correspondant à chaque lettre.

Atelier vie pratique Montessori : le bain

Les exercices de vie pratique sont essentiels en pédagogie Montessori. Ils sont liés aux gestes de la vie courante et conçus pour que l’enfant s’amuse avec un but réel, concret. Tous les enfants adorent imiter, faire comme les grands. Selon Maria Montessori, l’enfant répond là à un besoin incontournable et il faut donc placer dans son environnement tout ce qui peut être nécessaire à son assouvissement.
La vie pratique c’est donc le socle sur lequel reposeront tous les apprentissages ultérieurs.
Au réveil de la sieste, j’avais donc préparé dans le jardin une petite baignoire remplie d’eau et une table présentant le matériel à sa disposition (savon, gant de toilette, serviette, lotion, cotons, eau, peigne, petit récipient, vaporisateur…).
10580163_667864279967334_2151785716588590337_n

L’idée est alors de laisser ma louloute en autonomie : elle a d’abord choisi les poupées qu’elle voulait baigner puis s’est lancée dans une grande toilette : savonnage, rinçage, shampooing, coiffage…tout y est passé.

10407282_667864333300662_8613641887957928480_n 10492109_667864379967324_4448709947099375586_n 10563041_667864416633987_8458043927984141184_n

Une façon amusante d’apprendre à faire tout seul.