Tag

neige

Browsing

« Pleine Neige » – Antoine Guilloppé

Une silhouette de loup surgit et traverse un paysage enneigé. Toute la forêt est aux aguets…

Antoine Guilloppé, c’est un de nos auteurs jeunesse préférés. Nous l’avions découvert avec la série des Akiko, que Carla adore et relit avec toujours autant de plaisir depuis plusieurs années déjà. C’est aussi un dessinateur qui s’illustre actuellement pour ses livres réalisés à l’aide de la technique des découpes laser. Après Pleine Lune et Plein Soleil, il revient avec ce titre de saison avec lequel il nous entraîne dans une promenade mystérieuse au coeur d’une sombre forêt givrée. Un album tout en délicatesse, à manipuler avec précaution et à admirer. 

Le jeu des découpes laser est époustouflant, on croirait de la dentelle fine. L’album est entièrement en noir et blanc et joue sur l’alternance entre l’ombre et la lumière. C’est féerique et magique.

On tourne les pages et on a l’impression d’entendre la neige qui craque sous les pas des animaux, puis le silence des flocons qui tombent. On croise tour à tour un aigle, des lièvres, un lynx majestueux, une hermine au blanc pelage, un troupeau de bisons… jusqu’à la rencontre finale qui surprend et attendrit.

Le texte est très court et sert de support de description à chaque grande double-page. Il est très secondaire par rapport aux images, c’est d’abord et avant tout un livre visuel.

Comme d’habitude, nous sommes conquises par l’imaginaire envoûtant et poétique de cet auteur. Plus qu’un album, c’est un livre-objet, une véritable oeuvre artistique.

**************

Pleine Neige – Antoine Guilloppé – éditions Gautier-Languereau

Pleine neige (Album)


Prix: EUR 19,95
Neuf à partir de: EUR 19,95 En stock
D’occasion à partir de: EUR 15,91 En stock

Invitation à jouer sensorielle : de la fausse neige pour Noël

Noël approche et pourtant l’hiver semble nous bouder cette année… Ce n’est pas que j’aime spécialement le froid (même pas du tout) mais je rêve d’un Noël sous la neige. En habitant dans le sud, c’est pas gagné, particulièrement cette année où il fait incroyablement doux. Alors en attendant la neige, nous en avons fabriqué! C’est doux, poudreux, blanc, rigolo et ça invite à l’imagination et à la création.

Pour fabriquer de la fausse neige, il faut seulement 2 ingrédients :

  • 1 paquet de bicarbonate alimentaire ( 800g)
  • 1 bombe de mousse à raser
  • parce qu’on aime quand ça brille, on a aussi rajouté des paillettes

WP_20151216_16_32_15_Pro 1-P50

C’est ultra-simple à préparer et ça peut être fait par des petites mains. Il suffit de verser le bicarbonate dans un bac en plastique et de rajouter la mousse à raser. Ne reste alors plus qu’à mélanger jusqu’à obtenir une consistance un peu poudreuse, semblable à de la neige.

WP_20151216_16_35_17_Pro 1-P50

WP_20151216_16_40_52_Pro 1-P50

On a ensuite ajouté un nuage de paillettes dorées…oui parce que la neige dorée c’est quand même plus fun!

WP_20151216_16_44_52_Pro 1-P50

Et maintenant, place à la patouille! Je n’ai pas résisté longtemps à l’envie de plonger moi aussi mes mains dedans et la texture est hyper agréable, on dirait vraiment de la neige poudreuse. C’est doux et frais, en revanche j’avoue que l’odeur de mousse à raser n’est pas des plus agréables.

WP_20151216_16_51_03_Pro 1-P50

Pour accompagner ce bac rempli de neige, j’avais préparé un petit set de fabrication-décoration de bonhommes de neige : des boutons, des brindilles, des glands, des rubans, des yeux mobiles, des petits pompons blancs et un pinceau pour gratter la neige.

WP_20151216_16_32_22_Pro 1-P50

Après avoir patouillé un bon moment, louloute s’est lancée dans la création et on a fait ensemble plusieurs bonhommes de neige rigolos. On les a habillés pour qu’ils n’aient pas froid. Je ne sais pas vous mais moi j’aime bien leurs bouilles! On les a appelés les monstro-bonhommes 🙂 .

WP_20151216_17_05_10_Pro 1-P50

WP_20151216_17_02_17_Pro 1-P50

WP_20151216_17_08_45_Pro 1-P50

WP_20151216_17_16_07_Pro 1-P50

Carla a vite pensé qu’ils allaient s’ennuyer dans ce décor tout blanc, alors elle a créé autour d’eux un jardin des neiges tout coloré « pour qu’ils se sentent bien ».

WP_20151216_17_20_11_Pro 1-P50

WP_20151216_17_20_34_Pro 2-P50

C’était ludique, sensoriel, très rigolo à toucher. Le tout accompagné en fond sonore de musiques de Noël et on s’y croirait presque!

« Cheval des neiges » – Xiong Liang [Chut, les enfants lisent #18]

Guidé par son courageux cheval des neiges, une petite fille part à la recherche de ses parents. Tout le monde rentrera sain et sauf.

Lors de notre dernier passage dans notre petite librairie préférée dont je vous parlais la semaine dernière, je suis repartie (comme à chaque fois…) avec plusieurs albums dont une petite merveille que je vous présente aujourd’hui, découvert grâce aux conseils de la libraire. Un conte chinois qui invite à la rêverie.