Tag

news

Browsing

Couture florale

Le printemps et ses merveilles, c’est tellement inspirant pour imaginer des activités qui font la part belle à la nature. Il suffit d’une promenade pour trouver mille et une choses à admirer et à transformer en matériel créatif. C’est ce que j’ai proposé à Carla récemment avec cette petite invitation à créer expresse et très naturelle : et si on cousait des fleurs?

Voici donc notre version champêtre de la couture, inspirée d’une idée trouvée sur le site Cabane à idées

Matériel utilisé :

  • des feuilles et des pétales de fleurs
  • une aiguille (à bout rond pour les jeunes enfants)
  • du fil

La première étape pour mettre en place cette activité est de sortir balader à la recherche de jolies feuilles et de pétales de fleurs et rien que ça c’est déjà super agréable! En cette saison, louloute ne peut pas mettre un pied dehors sans cueillir des fleurs et faire des bouquets alors forcément ce genre d’activité lui plait énormément.

Ensuite il suffit de préparer une aiguille en y nouant un fil et de laisser libre cours à sa création pour associer feuilles et fleurs en les cousant les unes aux autres. L’enfant apprend ainsi le geste de coudre, de filer avec une aiguille et pour de petites mains, c’est un très bon exercice de motricité fine qui demande beaucoup de concentration et de minutie.

C’est aussi et surtout une activité contemplative et slow life à souhait : se poser où l’on veut, toucher les feuilles, sentir la douceur des pétales, prendre le temps, associer les couleurs, créer et imaginer… Un moment parfait! Tous les sens sont mis en éveil : on observe, on touche et on respire le parfum des fleurs ; on ralentit le rythme et on profite.

Carla a créé plusieurs colliers, couronnes et bracelets végétaux. Cela a aussi été l’occasion pour elle d’observer et de comprendre le côté éphémère de certaines créations naturelles : le lendemain, les feuilles et pétales avaient commencé à faner, à se flétrir un peu. Mais on peut en recréer encore et encore! J’ai laissé l’aiguille et le fil à sa disposition pour qu’elle puisse coudre des fleurs quand elle en a envie, il lui suffit seulement de faire une petite cueillette dans le jardin.

Bac sensoriel fleuri (et pailleté!)

En ce moment, le printemps est à l’honneur sur le blog! Après la fleur géante à décorer et le livre de jardinage pour les enfants, on continue nos activités champêtres et fleuries. Ma louloute est une amoureuse des fleurs. Elle adore les observer, en cueillir et…s’en faire offrir! 🙂 Lorsqu’on passe devant un fleuriste, il n’est pas rare qu’on s’y arrête pour acheter un petit bouquet de fleurs. De retour à la maison, elle le décompose et le recompose pour créer son propre bouquet, elle rajoute des fleurs coupées dans le jardin, avant de le mettre en vase. La plupart du temps, c’est elle qui s’occupe ensuite de changer l’eau des fleurs et il est rare qu’elle oublie. Récemment, on s’est fait ce petit plaisir et on s’est offert à nous-mêmes, comme ça, sans occasion particulière, un joli bouquet de fleurs. La veille de partir en vacances, comme nous n’allions pas être à la maison pendant plusieurs jours pour nous en occuper, j’ai eu envie de proposer à louloute une petite activité autour de son joli bouquet.

Matériel utilisé :

  • un grand bac en plastique
  • de l’eau
  • des paillettes
  • des fleurs
  • quelques accessoires : ciseaux, ciseaux boule, pince, cuillère et quelques contenants

WP_20160412_14_23_07_Pro-P50

WP_20160412_14_23_44_Pro-P50

WP_20160412_14_27_01_Pro-P50

Nous nous sommes installées dehors dans le jardin et Carla était trop contente de découvrir ce que je lui avais préparé. Ah le grand retour enfin des activités à l’extérieur, comme j’aime ça!

Au moment des découvertes de bacs sensoriels, je ne donne aucune consigne. Je la laisse observer et nommer le matériel mis à sa disposition et puis libre à elle d’en faire ce qu’elle imagine. Je me contente de l’observer et de l’écouter me raconter ce qu’elle fait, inventer ses petites histoires. Elle a d’abord commencé par ce qu’elle aime par-dessus tout : les paillettes! Elle a saupoudré (vidé plutôt en fait ^^) des paillettes rouges et or dans le bac rempli d’eau. C’était beau! Elle a adoré regarder les paillettes se déposer à la surface de l’eau puis se mélanger à l’aide de la cuillère, voir l’eau devenir brillante. Les paillettes flottent d’abord puis au cours de l’activité elles ont commencé à se déposer sur le fond du bac, un peu comme une couche de sable pailleté.

WP_20160412_14_35_03_Pro-P50

WP_20160412_15_02_41_Pro-P50

Après les paillettes, place aux fleurs! Elle a choisi de n’utiliser que les pétales, elle a donc coupé les tiges à l’aide des ciseaux. Elle a laissé certaines fleurs intactes, pour d’autres elle a détaché chaque pétale. L’occasion encore une fois d’observer les fleurs, de les décrire, de décomposer leurs différentes parties. On a ainsi cherché et nommé ensemble le pistil, les graines de pollen, les pétales, le pédoncule… Une petite leçon de nature en pleine nature!

WP_20160412_14_36_38_Pro-P50

WP_20160412_14_42_32_Pro-P50

WP_20160412_14_45_13_Pro-P50

WP_20160412_14_44_18_Pro-P50

Petit à petit, le bac s’est rempli de fleurs et de couleurs. C’était juste magnifique! Notre joli bouquet s’est transformé en bouquet flottant. Avec la petite touche pailletée en plus! Elle a utilisé les petits ustensiles pour mélanger les fleurs et les paillettes, pour faire remonter les paillettes à la surface et les mélanger aux fleurs. L’effet était extra!

C’est une chouette activité sensorielle, Carla a beaucoup aimé manipuler les fleurs et les petits ustensiles, exercer sa motricité fine en découpant les tiges. C’est aussi et surtout une activité-plaisir des yeux : on s’est émerveillé à observer les fleurs flotter à la surface de l’eau, à regarder les paillettes se déposer et se fixer sur les pétales et les recouvrir d’un voile brillant.

WP_20160412_14_44_34_Pro-P50

WP_20160412_14_48_11_Pro-P50

WP_20160412_15_02_05_Pro-P50

WP_20160412_15_11_09_Pro-P50

Une fois le bac rempli, elle a déclaré que c’était une soupe de fleurs et bien sûr elle a voulu nous en servir. Elle s’est servie de la paire de ciseaux boule, très pratiques car ils permettent de saisir mais aussi de laisser couler l’eau. Elle a composé des assiettes arc-en-ciel, c’était tellement beau et coloré qu’on en aurait volontiers mangé pour de vrai!

WP_20160412_15_13_45_Pro-P50

WP_20160412_15_25_46_Pro-P50

Elle a adoré cette activité du début à la fin, ça l’a occupée plusieurs heures. En même temps, ça ne m’a pas étonnée, c’est une activité qui associe tout ce qu’elle aime. Un peu de soleil en plein air, beaucoup de paillettes et des jolies fleurs : les ingrédients du bonheur selon louloute!  ♥

WP_20160412_14_39_17_Pro-P50

Une fleur géante à décorer {vive le printemps!}

Pendant les vacances (déjà finies…snif…), Carla avait invité une de ses copines à venir passer une journée à la maison. Après avoir pique-niqué, fait les folles dans le jardin, essayé des tas de déguisements, attrapé les nuages en sautant sur le trampoline, cueilli des fleurs, essayé encore des déguisements… je leur avais préparé une petite activité créative, qui tombait parfaitement en fin de journée au moment où les princesses commençaient à bien fatiguer de leurs folles aventures. Cette activité, je l’avais épinglée sur Pinterest il y a peu et j’avais complètement flashé dessus.

Comme sur le blog qui m’a inspirée, j’ai eu envie que ce soit une activité collaborative, réalisée à 4 petites mains. J’ai donc profité de cette journée entre copines pour la leur proposer.

Alors si vous aussi l’envie vous prend de couleurs, de printemps, d’une petite touche champêtre et fleurie, voici ce qu’il vous reste à faire!

Matériel utilisé :

  • une grande feuille de papier (elle vient d’un grand rouleau à dessin acheté chez Ikéa)
  • de la peinture-gel pailletée (la recette est ici)
  • tout plein de choses à coller : des gommettes, des bouts de papier, des plumes, des pompons, des stickers brillants…
  • de la colle transparente
  • des pinceaux

WP_20160407_13_35_42_Pro-P50

WP_20160407_13_43_03_Pro-P50

1ère étape : dessiner la fleur et préparer les éléments à coller

Vous pouvez bien sûr dessiner une fleur à main levée mais comme le dessin et moi ça fait 10, je me suis servie d’un grand bol pour dessiner le centre de la fleur et pour les pétales j’ai fait un modèle que j’ai découpé et reproduit à l’identique tout autour du centre histoire d’avoir des pétales de tailles et de formes similaires.

J’ai ensuite farfouillé dans mes tiroirs et nos boîtes aux trésors pour préparer un plateau rempli de petites choses colorées à coller. J’ai vraiment fait avec ce que j’avais à disposition, en privilégiant les tons flashy et brillants comme on aime. J’ai aussi rajouté le fond de peinture-gel pailletée qu’il me restait histoire que ça pétille encore un peu plus.

WP_20160407_13_43_24_Pro-P50

WP_20160407_13_46_38_Pro-P50

2e étape : coller, peindre, créer et s’amuser!

« Waou la grande fleur! » : exclamation chorale de 2 petites filles trop impatientes de mettre un peu de couleur sur cette fleur décidément très grande mais bien vide. Nous nous sommes installées par terre, près de la grande fleur dépliée que j’avais pris soin de scotcher sur le sol pour éviter que la feuille ne bouge.

Tout est prêt, il n’y a plus qu’à piocher dans le plateau  et à décorer, un peu à la manière d’une invitation à jouer. Sans aucune consigne, elles ont peint, collé, pailleté… Les pétales se sont ornées de couleurs et la fleur a pris vie peu à peu sous leurs yeux. C’était vraiment sympa de les voir créer à 4 mains, chacune de son côté ou toutes les deux sur le même pétale, tout en riant et en discutant. Quant à moi, je me suis faite petite, toute petite pendant ce moment créatif partagé entre copines 😉

Après avoir décoré toute la fleur, les pétales, la tige, elles ont rajouté un parterre d’herbe et quelques éléments décoratifs un peu plus conceptuels tout autour (j’ai pas vraiment compris ce que c’était à vrai dire…^^).

WP_20160407_14_02_32_Pro-P50

WP_20160407_14_03_54_Pro-P50

WP_20160407_14_11_00_Pro-P50

WP_20160407_14_17_29_Pro-P50

WP_20160407_14_32_11_Pro-P50

WP_20160407_14_24_39_Pro-P50

Elles ont adoré le résultat (et moi alors!!!) : une vraie fresque florale, une fleur arc-en-ciel. Comme 2 artistes, il ne leur restait enfin plus qu’à signer leur oeuvre commune de leurs prénoms. Bon par contre c’est vrai que c’est pas très pratique à conserver : la feuille ne se plie pas sous peine de voir quelques collages comme les pompons se détacher, donc impossible de la ranger dans une grande pochette à dessin et au bout de quelques jours exposée sur le sol du salon, ça commence à devenir un peu encombrant… Je ne l’ai pas encore fait mais je pense l’accrocher au dos de la porte de la chambre de Carla, c’est une décoration qu’elle appréciera à coup sûr.

WP_20160407_14_35_22_Pro-P50

WP_20160407_14_35_31_Pro-P50

WP_20160407_14_35_41_Pro-P50

WP_20160407_14_58_01_Pro-P50

Un tableau de printemps

Le printemps est bien là, les arbres fleurissent, les fleurs éclosent. Quelle meilleure source d’inspiration pour de nouvelles activités créatives?

Pour fêter le printemps, j’ai proposé à Carla de réaliser un tableau fleuri aux couleurs douces et pastels en n’utilisant ni peinture, ni feutres, ni crayons, ni colle, mais seulement du papier de soie et/ou du papier crépon et de l’eau. C’est une technique artistique qui consiste à transférer les couleurs du papier de soie ou du papier crépon sur une feuille de dessin en utilisant de l’eau qui va permettre aux couleurs de déteindre sur la feuille. Si vous ne connaissez pas, essayez, vous verrez, c’est très amusant!