Tag

sable

Browsing

Tableau plage & mer

Dernièrement, j’ai proposé à louloute de réaliser ensemble un petit bricolage de saison sur le thème de la mer et de la plage. Elle a adoré et on aime beaucoup le rendu final de ce tableau estival qui a pris place dans sa chambre.

Matériel utilisé :

  • une toile carrée
  • de la peinture bleue et blanche 
  • un pinceau + un pinceau-mousse
  • du sable et des coquillages
  • de la colle liquide

Carla a réalisé entièrement toute seule cette toile, je lui ai juste montré les gestes et techniques et elle n’était pas peu fière de sa création!

Pour commencer, on a délimité une grande zone dans le coin supérieur de la toile en traçant un trait fin au crayon gris et louloute a peint toute cette surface en bleu. Peu importe les coups de pinceaux ici et l’épaisseur de peinture, au contraire, le rendu est encore plus chouette avec un effet non lisse, non uniforme, ça permet de reproduire un peu le mouvement des vagues. Ensuite on a délimité une autre zone plus fine pour la peindre en blanc. Carla a ensuite utilisé un pinceau mousse pour créer des dégradés de couleurs, un fondu bleu-blanc, simplement en tamponnant les deux couleurs ensemble pour les mélanger. Elle a adoré le résultat et a d’ailleurs très vite après voulu essayer sur d’autres supports avec d’autres couleurs. 

Nous avons laissé sécher la peinture puis le lendemain on a apporté la dernière touche à notre tableau de la mer : le sable et les coquillages! Pour coller le sable, nous avons recouvert la surface restante de la toile avec de la colle liquide (en l’appliquant au pinceau) et il suffit ensuite de saupoudrer tout plein de sable dessus. On laisse sécher, on ôte le surplus et on colle ensuite les coquillages toujours à l’aide de colle forte liquide.

Et voilà un joli tableau aux couleurs estivales qui a pris place dans la chambre de louloute, parfait pour nous rappeler le sable chaud et le doux bruit des vagues en cette (déjà) fin de vacances…

 

Peinture au sable

Vite! On profite des tout derniers jours de l’été pour réaliser des activités qui sentent encore un peu les vacances et le soleil avant l’arrivée de l’automne. Dernièrement, Carla me réclamait de la peinture, alors après avoir farfouillé sur Pinterest, j’ai déniché une recette de peinture maison comme je les aime : réalisée à partir d’un ingrédient mystère un peu spécial. Parfait, il me restait justement un peu de sable (et une furieuse envie de prolonger un peu l’été)!

Matériel utilisé :

  • du sable
  • de la peinture liquide
  • des paillettes
  • des pinceaux
  • des feuilles blanches cartonnées (type Bristol)

wp_20160826_14_34_52_pro-p80

La préparation est archi-simple : il suffit de mélanger le sable avec la peinture jusqu’à obtenir une consistance un peu granuleuse et semi-épaisse. C’est tout! Pour les quantités, je n’ai pas du tout mesuré, les doses sont à ajuster jusqu’à obtenir la texture souhaitée. Si c’est trop liquide, vous n’obtiendrez pas l’effet sablonneux recherché, donc rajoutez du sable. Si c’est trop épais au contraire, ce sera difficile à étaler, mieux vaut donc rajouter un peu de peinture. Et si, comme nous, vous voulez un effet brillant en plus, vous pouvez ajouter des paillettes dans la peinture. Il faut ensuite renouveler l’opération pour chaque nouvelle couleur de peinture.

Voici les étapes de la réalisation en images :

wp_20160826_14_36_11_pro-p80

wp_20160826_14_37_33_pro-p80

wp_20160826_14_41_34_pro-p80

Comme à chaque fois dans ce genre d’activité, Carla adore se charger elle-même de la préparation. C’est elle qui a dosé, mélangé à l’aide d’un petit bâtonnet en bois, et c’est surtout elle qui a rajouté beaucoup de paillettes 🙂

C’est prêt! On était plutôt très curieuses toutes les deux de découvrir la texture finale de cette drôle de peinture.

wp_20160826_14_45_06_pro-p80

wp_20160826_14_45_17_pro-p80

Et bien c’est plutôt surprenant! La peinture est épaisse et granuleuse, ce qui crée des effets très sympas lorsqu’on l’applique au pinceau, un peu comme une peinture 3D, en relief. Le fait que la peinture accroche un peu sur la feuille en l’étalant n’a pas dérangé louloute, au contraire, c’est une nouvelle façon de peindre. Les paillettes apportent un petit effet brillant qui a forcément eu beaucoup de succès. Elle a peint entièrement plusieurs feuilles, elle est encore dans sa période où elle recouvre absolument tout de peinture, sans laisser le moindre blanc. Elle a fait des arcs-en-ciel, un drapeau multicolore… Les grains de sable apparaissent sous les coups de pinceau, alors forcément ça lui a aussi donné envie d’en faire une peinture à doigt. Et c’est vrai que la texture est vraiment sympa à appliquer avec les doigts.

wp_20160826_14_52_53_pro-p80

wp_20160826_15_02_01_pro-p80

wp_20160826_15_04_25_pro-p80

wp_20160826_15_15_15_pro-p80

En séchant, l’effet relief de la peinture apparaît encore plus et les couleurs sur la feuille deviennent rugueuses au toucher. Cette peinture peut aussi être utilisée sur des surfaces extérieures, en tant que peinture de trottoir par exemple.

A vos pinceaux!

Fabriquer de la mousse de sable

Parmi les produits du quotidien qu’on aime beaucoup utiliser avec Carla pour patouiller, il y a la mousse à raser. Sa texture légère et mousseuse en fait un grand succès des activités sensorielles (bon le seul hic, je vous l’accorde, c’est l’odeur…).

Récemment, on a testé une nouvelle recette de pâte à patouilles : la mousse de sable. Effet surprenant garanti!

Matériel utilisé :

  • sable
  • mousse à raser
  • un bac en plastique
  • des petites mains qui n’ont pas peur de se salir

WP_20160522_15_03_42_Pro 1-P50

Déjà l’étape de préparation est fun à faire pour les enfants : dans un grand bac en plastique, mélanger du sable et de la mousse à raser (j’ai pas vraiment fait attention à la quantité, c’est à adapter en fonction de la texture) et plonger ses petites mains dedans pour mélanger. Ah joie de patouiller avec ses mains et de s’en mettre partout! C’est extra car la consistance est bizarre au début mais c’est super rigolo et agréable de malaxer cette drôle de pâte molle. On a ajusté les doses de sable et de mousse à raser jusqu’à obtenir une texture mousseuse, aérienne, non collante. C’est assez surprenant, on dirait vraiment de la mousse de sable!

WP_20160522_15_09_07_Pro 1-P50

WP_20160522_15_09_50_Pro 1-P50

WP_20160522_15_14_57_Pro 1-P50

Une fois la pâte prête, on a sorti les dinosaures pour une petite séance de fouilles archéologiques. C’est rigolo de voir les figurines s’enfoncer dans la pâte, on peut les cacher, les retrouver en farfouillant à pleines mains dans la pâte. Carla s’est improvisée petite archéologue. Munie d’un bâton et d’un pinceau, elle a déniché et extrait plusieurs spécimens préhistoriques et s’est inventée tout un tas d’histoires. Elle s’est servie du pinceau pour enlever la couche de pâte à sable sur les dinosaures avant de les nettoyer dans un seau d’eau. Elle était toute fière de chacune de ses découvertes.

WP_20160522_15_21_37_Pro 1-P50

WP_20160522_15_26_57_Pro 1-P50

WP_20160522_15_29_37_Pro 1-P50

WP_20160522_15_32_22_Pro 1-P50

WP_20160522_15_29_01_Pro 1-P50

Une chouette activité sensorielle doublée d’un jeu d’imitation comme elle les aime. En revanche, la pâte ne se conserve pas très bien : dès le lendemain elle est redevenue très sablonneuse et a vite perdu sa consistance mousseuse. C’est dommage, j’aurai bien aimé la conserver davantage pour de nouvelles parties de jeu et d’histoires.

Bac sensoriel : la plage et l’océan

En ce moment, canicule oblige, il fait vraiment trop chaud pour aller à la plage. Alors, en attendant un peu de fraîcheur, on a fait venir la plage et la mer à la maison avec un nouveau bac sensoriel aux couleurs de l’océan.

En fait, il s’agit plus exactement de 2 bacs sensoriels réunis pour recréer une après-midi en bord de mer mais à l’ombre de notre terrasse.

WP_20150630_14_30_32_Pro 1-P50

Pour le bac sensoriel de l’océan, j’ai utilisé :

  • un grand bac transparent rempli d’eau bleue (eau + colorant alimentaire)
  • des figurines d’animaux marins, des algues et des coraux en plastique
  • des galets
  • des perles et des galets bleus
  • une petite épuisette

WP_20150630_14_32_33_Pro 1-P50

WP_20150630_14_34_58_Pro 1-P50

Pour le bac sensoriel de la plage, j’ai utilisé :

  • un petit bac transparent rempli de sable
  • des coquillages
  • du bois flotté
  • plein de petits jeux de plage : arrosoir, seau, pelle, râteau, moules divers…

WP_20150630_14_33_36_Pro 1-P50

J’ai préparé le tout pendant la sieste de la louloute et, à son réveil, je vous raconte pas comme elle était contente de découvrir ma petite surprise 🙂

Et c’est parti pour des heures de jeu (elle y a passé tout l’après-midi)!

Elle a joué avec le sable, fait des pâtés de sable, des glaces de sable, s’est amusée à cacher des petits objets sous le sable pour que je les retrouve…

WP_20150630_16_59_23_Pro 1-P50

WP_20150630_17_00_40_Pro 1-P50

WP_20150630_17_02_48_Pro 1-P50

WP_20150630_17_11_56_Pro 1-P50

Et elle s’est encore plus éclatée avec le bac marin : forcément, un bac rempli d’eau ça a toujours beaucoup de succès! Elle a utilisé l’eau du bac pour mouiller le sable, elle a pêché des poissons, des galets, des perles d’eau…

WP_20150630_16_59_47_Pro 1-P50

WP_20150630_17_04_28_Pro 1-P50

WP_20150630_17_04_34_Pro 1-P50

WP_20150630_17_06_25_Pro 1-P50

Elle s’est imaginée et m’a raconté des tas d’histoires mettant en scène tout ce petit peuple de l’océan et c’était tellement bien de l’écouter et de la regarder.

WP_20150630_17_07_56_Pro 1-P50

WP_20150630_17_10_07_Pro 1-P50

WP_20150630_17_10_49_Pro 1-P50

Elle a soigné les animaux blessés, leur a préparé des assiettes de perles en guise de repas.

WP_20150630_17_15_07_Pro 1-P50

WP_20150630_17_16_22_Pro 1-P50

WP_20150630_17_17_38_Pro-P50

C’était aussi super agréable et rafraîchissant de barboter les mains dans l’eau fraîche, de s’éclabousser…

Bref, un super moment et une vraie réussite pour ces nouveaux bacs! Ils restent à sa disposition pendant quelques jours sur la terrasse pour de nouvelles parties de jeu sous-marin!