Tag

voyage

Browsing

Notre road trip au Canada {Juillet 2017}

Début juillet, nous avons passé 15 jours au Canada, dans la région de Québec. Un road trip en famille, juste nous trois, c’était un voyage inoubliable. Un voyage fait de lacs, de rivières, de forêts, de grands espaces et de beaucoup de découvertes.

Avant notre départ, nous avions loué une voiture et réservé les logements. Pour le reste, on n’avait pas programmé grand chose et on a pas mal improvisé directement sur place. 

Le Québec est tellement vaste que, même en 15 jours, nous n’en avons finalement vu qu’une petite partie. Mais notre objectif n’était vraiment pas de tout voir/tout faire, on a préféré prendre notre temps, se poser à chaque fois plusieurs jours dans chaque endroit visité sans être contraints de faire des centaines et des centaines de kilomètres tous les jours. Les distances sont immenses au Canada et on fait vite 500kms pour aller d’un point à un autre. 

Et puis voyager avec un enfant, c’est aussi s’adapter à ce qu’il aime et à son rythme. C’est la raison pour laquelle on a surtout privilégié les lieux nature, les coins sauvages parce que les visites de villes c’est quand même moins chouette pour un enfant de 6 ans. Lors de nos haltes dans les villes (à Montréal et à Québec), on a fait pas mal d’activités ludiques plutôt que d’explorer tous les quartiers ou musées de la ville. 

Voici notre petit périple en images!

Montréal

Nous avons atterri à Montréal et y sommes restés 4 jours. On a séjourné chez une de mes amies qui habite tout près de Montréal, à Candiac et qui a eu l’extrême gentillesse de nous héberger (merci ma Vicky, ton accueil était juste parfait et c’était un bonheur de te revoir ♥). 

Montréal est une ville très cosmopolite qui ressemble finalement beaucoup à une ville américaine. On y trouve des quartiers aux architectures et aux ambiances très différents les uns des autres et de grands parcs. C’est une ville qui est très animée en été et qui regorge d’activités à faire en famille.

« 1 de 9 »

 

Au programme à Montréal : visite de la ville et de ses quartiers, balade sur le Vieux-Port en quadricycle (sous le soleil!), parcours accrobranche de pirates (Voiles en voiles), Centre des Sciences (très ludique et interactif), labyrinthe géant (SOS Labyrinthe)… 

« 1 de 8 »

 

On a aussi passé une journée au Zoo de Granby, près de Montréal et c’est un très chouette endroit pour les enfants. Le zoo est immense et vraiment très beau, conçu comme une balade à travers les continents. Il est couplé avec un parc aquatique, l’Amazoo, de quoi passer une grande et longue journée vraiment fun en famille.

« 1 de 9 »

 

Niveau nourriture, parmi les spécialités locales, on a goûté la Poutine, et c’est franchement pas bon (des frites molles recouvertes de sauce brune et de cubes de fromage). Forcément, on a mangé du sirop d’érable à toutes les sauces (en saucisses, en pop corn…). Mention spéciale pour la tire d’érable, un délice : du sirop d’érable que l’on fait figer sur de la glace (ou de la neige en hiver) et que l’on déguste en sucette givrée. Il y aussi la Queue de Castor, un sorte de beignet qui a la forme d’une queue de castor et que l’on recouvre de chocolat, de sucre ou de cannelle. Bref, c’est pas très light et très américain comme nourriture.

« 1 de 6 »

 

La Tuque

Cette petite ville n’a été qu’une étape d’une nuit pour nous afin de faire une pause dans le long trajet en voiture qui nous menait de Montréal jusqu’au fjord du Saguenay. C’était aussi l’occasion de passer une nuit dans un véritable chalet en bois rond, en bord de lac, typique du Canada. Nous avons séjourné au Domaine Le Bostonnais, un gîte tenu par un couple de français. Le lieu était magnifique, tellement reposant, la vraie cabane au Canada! Les chalets sont en bord de lac, blottis dans la forêt. Le dîner et le petit déjeuner étaient délicieux et l’accueil des hôtes vraiment chaleureux. On a même pu faire un feu de camp pour y faire griller des chamallows à la tombée du jour.

« 1 de 9 »

 

Fjord du Saguenay

Le plus bel endroit de notre séjour! La région du Saguenay est très sauvage, peu de villes ou de villages, on parcourt des dizaines et des dizaines de kilomètres sans rien voir à la ronde que des lacs et des forêts. Nous avons séjourné à Sainte Rose du Nord, à la Pourvoirie du Cap au Leste. Les pourvoiries sont un type d’hébergement typique du Canada, situées dans des endroits sauvages et où on pratique souvent la pêche, la chasse ou la trappe. 

Pour s’y rendre, il faut quitter la route pour s’engager durant 7 kms sur un minuscule chemin de terre. On se demande où on va atterrir, la route devient de moins en moins praticable, on s’enfonce de plus en plus à travers les bois, puis on arrive et là… le paysage est à couper le souffle! Une vue imprenable et panoramique sur le fjord du Saguenay, c’est à couper le souffle!

Nous y avons passé 2 nuits, dans un chalet en bois avec vue sur le fjord et le matin, en ouvrant les rideaux, c’était un émerveillement! 

« 1 de 11 »

 

On a pu y admirer de splendides couchers de soleil. A l’entrée de la pourvoirie, il y avait un élevage de caribous : chaque soir, on y allait pour les admirer et leur donner à manger. C’était un moment de la journée que Carla attendait avec impatience. 

Au programme au Saguenay : croisière sur le fjord, canoë, balades à la recherche des bleuets (le nom québécois des myrtilles), baignade dans les lacs… Avec à chaque fois cette impression d’être seuls au monde. 

« 1 de 14 »

 

Tadoussac

La ville de Tadoussac, bâtie au bord du Saint-Laurent, est très célèbre en particulier pour l’observation des baleines. Je m’attendais à un coin très touristique et j’ai été agréablement surprise. Alors oui bien sûr, c’est touristique, mais c’est aussi très charmant, rempli de ce charme un peu désuet et suranné de vieille et paisible station balnéaire. Au centre de la ville trône l’imposant hôtel Tadoussac, rouge et blanc, rendu célèbre par le film L’hôtel New Hampshire. Notre logement à nous était une sorte de motel en plein centre du village, Le Pionnier

A Tadoussac, on vit au bord de l’eau, on pique-nique sur la plage, on admire les magnifiques voiliers qui font halte dans la baie. Et bien sûr, on va observer les baleines. Pour ça, nous avons fait une croisière en zodiac ultra-rapide au large du Saint-Laurent. Le fleuve est tellement immense qu’on se croirait en pleine mer, on ne voit aucune des côtes lorsqu’on se retrouve au milieu. On y trouve une combinaison d’eau douce et d’eau salée qui est propice à la migration des baleines. Nous avions choisi les croisières Essipit et nous n’avons pas regretté : on a évité l’affluence des croisières au départ de Tadoussac car leur quai est situé dans un coin plus reculé, les capitaines sont formés à l’observation et à l’interprétation respectueuse des mammifères marins. C’est chaudement équipés (les vêtements isothermiques sont fournis parce qu’il fait très froid sur un zodiac lancé à toute vitesse) que nous avons embarqué pour une croisière de plus de 2h. Sensations garanties pendant la traversée, louloute a adoré. Et on en prend plein la vue : des baleines, des phoques, des belugas qui plongent devant le bateau… Carla était bouche bée pendant toute la croisière! Un moment inoubliable!

« 1 de 9 »

 

La ville de Québec et ses environs

Avant de rejoindre la ville de Québec, nous avons fait une halte dans une maison d’hôtes, Le domaine du lac Saint-Charles, située près du parc national de la Jacques-Cartier. Le lieu et la chambre étaient magnifiques, très confortables. On disposait d’une petite terrasse privée donnant sur les bois pour prendre nos repas. 

Au programme : lacs, rivières, canoë, le canyon Sainte-Anne et ses cascades impressionnantes, les chutes de Montmorency (plus hautes que celle du Niagara), parcs nationaux…

Pour finir, dernière étape de notre périple : la ville de Québec, où nous avions loué un appartement aux portes de la vieille ville. La ville est pleine de charme avec ses rues pavées, ses façades de couleurs, ses artistes de rue un peu partout, ses imposantes bâtisses… Québec ressemble finalement beaucoup à une ville française. Le célèbre château Frontenac au centre de la ville est somptueux. Mais j’ai été très déçue d’apprendre que ce château n’en est pas un en réalité. C’est simplement un « style-château » qui a été construit pour être un hôtel de luxe (ce qu’il est encore aujourd’hui). Du coup, même si c’est très beau, ça perd beaucoup de son charme je trouve.

On a aussi beaucoup profité des grands espaces de jeux d’eau qui sont installés dans la ville et en plein été c’est vraiment agréable, Carla a adoré. Des toboggans, des rivières et des cascades d’eau, des bars les pieds dans l’eau avec vue sur les grands voiliers du Vieux Port. 

« 1 de 13 »

 

**************

Le Canada est une destination idéale à faire en famille. Carla s’est beaucoup amusée dans les lacs, on a fait beaucoup d’activités nautiques, on a vu de nombreux animaux et on y vit au plus près de la nature. Les québécois sont très accueillants et leur accent faisait beaucoup rire louloute. Question budget, ça reste une destination assez onéreuse, en particulier dans les grandes villes. Mais finalement la plupart des activités sont gracieusement offertes par Dame Nature et on a fait beaucoup de pique-nique (plus économique) dans des endroits tous plus exceptionnels les uns que les autres.

Bref, un voyage dont on se souviendra longtemps et qui nous a donné envie de découvrir d’autres coins du vaste Canada. 

Des cahiers d’activités pour occuper les enfants pendant un voyage

Bientôt les grandes vacances et le départ en voyage! Cet été, nous avons 8 heures d’avion à faire alors autant vous dire qu’il faut que je prévois du renfort pour occuper louloute pendant ce long trajet.

Dans mon sac magique de voyage, il y aura des dessins à colorier, des cartes à jouer, des mini-jeux et des petits films sur tablette, mais aussi quelques cahiers d’activités. Parmi eux, Carla en découvrira deux sur le thème du voyage.

Bloc de jeux de voyage

Ce cahier d’activités se présente sous la forme d’un bloc aux pages détachables et contient une foule d’activités sur le thème du voyage, des transports, des vacances. Les jeux sont pensés pour être joués seul ou à plusieurs.

Au programme : des jeux de mémoire, des labyrinthes, des chasses au trésor, des dessins à terminer, des activités de pliage…  C’est original, très varié et ça a le mérite de nous plonger immédiatement dans l’ambiance des vacances.

 100 jeux pour s’amuser en avion

Parfaitement de circonstance pour nous! Tous les jeux et dessins proposés reprennent le thème d’un voyage en avion et permettent de découvrir tout un tas d’aspects liés à ce moyen de transport : temps de vol, bagages, hôtesse de l’air, vocabulaire de l’aéronautique, décalages horaires… L’occasion de jouer et de s’amuser tout en évoquant le vocabulaire de l’aéronautique et en apprenant de nouvelles choses. Les activités proposées sont très diverses, toujours ludiques et parfois pédagogiques.

Pratique lorsqu’on est en voyage ou en transport, seul un crayon gris est nécessaire pour réaliser les différentes activités proposées dans ces cahiers. Autre point positif : leur petit format, facile et pratique à glisser dans un sac ou une valise.

**************

Bloc de jeux de voyage – éditions Usborne – 6/8 ans

Bloc de jeux de voyage – Cahier d’activités avec pages détachables – Cahier de vacances (Broché)


Prix: EUR 7,95
Neuf à partir de: EUR 7,95 En stock
D’occasion à partir de: EUR 19,00 En stock

100 jeux pour s’amuser en avion – éditions Usborne – 6/8 ans

100 jeux pour s’amuser en avion (Broché)


Prix: EUR 6,50
Neuf à partir de: EUR 6,50 En stock
D’occasion à partir de: EUR 2,51 En stock

Notre Noël magique en Laponie

On se souviendra très longtemps de cette semaine qui a précédé ce Noël 2016… Ce voyage dans le grand Nord, cela faisait un bon moment déjà qu’on le prévoyait, qu’on en rêvait. Carla savait qu’elle allait vivre un Noël très spécial cette année, beaucoup plus froid mais aussi mille fois plus magique.

Après une escale à Helsinki, nous avons pris un autre avion direction Rovaniemi, une ville au Nord de la Finlande, située sur le cercle polaire, et accessoirement connue pour être le village officiel du Père Noël. 

Suivez-moi, je vous emmène découvrir ce pays tout blanc où l’on redevient tous de grands enfants… Attention : avalanche de photos à faire défiler dans les diaporamas! 

Logement, nourriture, température, mode de vie

Dès notre sortie de l’aéroport, on a eu la sensation d’être projeté dans un autre univers. Les paysages de Laponie semblent tout droit sortis d’un conte de Noël : des forêts qui s’étirent à perte de vue, beaucoup de lacs et de rivières gelés à cette période de l’année, des immensités blanches partout, des arbres givrés et scintillants de neige…

Niveau température, on a eu de la chance car il ne faisait pas extrêmement froid, mais juste très très froid…et ça fait toute la différence en fait!  On était bien équipés niveau vêtements donc on n’a pas particulièrement souffert du froid (j’en profite pour dire encore un grand merci à tous ceux qui nous ont prêtés des affaires ♥). L’idéal sous ces températures est de superposer les couches : en haut, sous-vêtement thermique + polaire + doudoune de ski ; en bas, collant thermique + pantalon de ski ; sans oublier les sous-gants + gants, sous-chaussettes + chaussettes de ski, cagoule + bonnet. Avec ce système de couches empilées, on est bien protégé du froid. Et pour la plupart des activités en extérieur comme les chiens de traîneau ou la moto-neige, des vêtements thermiques supplémentaires sont prêtés. 

A cette période de l’année en Laponie, c’est la nuit polaire. Le jour se levait vers 10h30 et se couchait vers 13h30 – 14h. Et quand je dis jour, c’est un jour très très pâle. Cette absence de luminosité durant presque toute la journée est vraiment déroutante. On en perd la notion du temps, les soirées semblent s’étirer à n’en plus finir. Très tôt, la ville se pare donc de toutes ces décorations lumineuses et l’ambiance n’en est que plus magique.

Notre hôtel, le Scandic Rovaniemi, était idéalement situé en plein coeur de la ville et à deux pas d’un arrêt de bus, notre principal moyen de locomotion sur place. Nous prenions le petit déjeuner à l’hôtel et pour les autres repas on a souvent mangé en ville. Bon, la cuisine lapone n’est vraiment pas exceptionnelle. Parmi les spécialités : du renne bien sûr (j’ai pas du tout aimé, c’est fort et filandreux), du saumon, de nombreuses préparations ou boissons à base de baies (airelles, myrtilles, cranberries…). En ville, on trouve de tout, des restaurants de cuisine lapone traditionnelle, d’autres beaucoup plus internationaux, des fast-food… De manière générale, la vie et la nourriture sont plutôt chères en Laponie, comme dans la plupart des pays nordiques. Mais on a tout de même réussi à trouver des petits restau à des prix corrects.

En dehors du bus, notre mode de locomotion principal durant ce séjour a été la luge (enfin surtout pour Carla^^). On se déplace en luge dans les rues de la ville, on trouve partout des pistes improvisées de descente en luge pour des moments de grands fous rires!! 

« 1 de 13 »

 

 Les activités sur place

Le mois de décembre (et encore plus la semaine précédant Noël) étant une période très fréquentée en Laponie, j’avais pré-réservé quelques activités avant notre départ. 

  • Randonnée en chiens de traîneau : sans aucun doute, l’expérience la plus exceptionnelle et inoubliable de notre séjour! En Laponie, beaucoup de possibilités sont offertes de faire du chien de traîneau. Je m’étais beaucoup renseignée avant notre départ et je ne voulais surtout pas une excursion de groupe rapide et trop encadrée. Après de nombreuses recherches, je suis tombée sur Bearhill Husky : un petit élevage familial de husky, une équipe de passionnés implantée au coeur de la forêt lapone qui propose des safaris en chiens de traîneaux en très petits groupes, avec un seul mot d’ordre : une immersion totale dans la nature du grand Nord et un contact rapproché avec les chiens. J’ai été plus que satisfaite de mon choix, c’était juste parfait, encore mieux que ce que j’avais imaginé!  Un des éleveurs est venu nous chercher le matin à notre hôtel et nous a conduits jusqu’à l’élevage de chiens, perdu au beau milieu de la forêt enneigée. La découverte du lieu, encore plongé dans la nuit matinale, était presque surréaliste. Là notre guide nous a accueillis à l’intérieur d’une magnifique yourte traditionnelle et nous a fait un rapide briefing pour expliquer comment conduire un traîneau de chiens. Car ici pas de guide-musher, c’est le papa de Carla qui a guidé notre traîneau. Pour cette activité, on nous a prêté des vêtements thermiques à rajouter par-dessus nos combinaisons (+ une couverture polaire) et c’était bien utile. Le guide a ouvert la marche en moto-neige devant nous, et nous sommes partis pour 3 heures de glisse en plein milieu de la forêt enneigée. Je peux vous dire qu’un attelage de 5 chiens ça va sacrément vite! La sensation de glisse est géniale et les paysages traversés étaient à couper le souffle : des sentiers qui cheminent à travers la forêt givrée à la traversée d’un lac gelé, avec cette sensation d’être seuls au milieu de ces immensités blanches…inoubliable! A plusieurs reprises, Carla me criait : « je veux que ça s’arrête jamais! ». Tout au long de la randonnée, le contact avec les chiens est omniprésent, ils réagissent à ce qu’on leur dit, on peut les caresser longuement… De retour dans la yourte, des sensations encore plein la tête, on a pu se réchauffer autour d’un jus chaud de baies et de cookies, Carla a même pu caresser des petits husky chiots. 

Call of the wild Husky adventure – Bearhill Husky 

« 1 de 15 »
  •   Rêve de Joulukka, visite du bureau secret du Père Noël : le moment le plus magique du séjour pour Carla. En Laponie, le Père Noël est partout. On peut bien sûr le rencontrer au village du Père Noël, mais c’est très rapide et peu personnalisé. On rêvait d’une rencontre vraiment spéciale pour louloute. C’est donc au coeur de la forêt enneigée que nous avons pu découvrir un lieu ultra-secret : le centre de commande secret du Père Noël, là où il vit toute l’année en compagnie de ses lutins. Dire que cette matinée passée là-bas a été magique pour louloute est un bien trop faible mot… Ses yeux n’ont cessé de pétiller et sa bouche est restée béante d’étonnement durant toute cette rencontre vraiment exceptionnelle. Nous avons d’abord été accueillis par les elfes qui vivent dans ce recoin secret de la forêt. C’est là que nous avons pu vérifier que ce qu’on raconte à leur sujet est vrai : ils sont très gourmands et extrêmement farceurs. Faire griller des chamallows sur un feu improvisé en pleine forêt et boire un chocolat chaud en compagnie des lutins du Père Noël, pour nous parents c’est déjà un truc surréaliste, alors vous imaginez pour une petite fille de 5 ans et demi???!!! On a déambulé à travers la forêt de sapins, ils nous ont prêté leurs luges, nous ont fait découvrir leurs petites cabanes nichées dans les bois là où ils observent les aurores boréales… Se promener dans ce cadre tout droit sorti d’un conte de fée et croiser au détour d’un sentier ou derrière un arbre un lutin farceur qui nous salue et vaque à ses occupations de lutin, c’est juste incroyable! Carla a aussi pu découvrir l’école des elfes, là où ils apprennent à devenir de vrais petits assistants du Père Noël. Elle a réussi avec succès une des compétences majeures des lutins, indispensable en cette période de Noël : décorer des biscuits en pain d’épices. Le moment le plus incroyable de cette matinée a été la visite du centre de commande secret du Père Noël : un lutin nous a guidés tous les trois à travers ce lieu ultra-secret et on a pu découvrir comment les rennes s’entraînent pour le grand soir, où et comment les lettres des enfants du monde entier sont reçues et traitées, on a même pu jeter un oeil à l’atelier de fabrique des jouets. Enfin, nous avons pu pénétrer dans le bureau personnel du Père Noël, où le vieux barbu en personne (le vrai!!!!) nous attendait en compagnie de son lutin en chef. Il a invité Carla à s’asseoir près de lui, lui a parlé et posé plein de questions (en anglais forcément). Elle n’a pas réussi à sortir un mot tellement elle était impressionnée!!! Mais elle avait apporté sa lettre qu’elle a pu lui donner en personne. Il l’a ouverte devant elle, a commenté les images de jouets qu’elle avait commandés… Juste avant de lui dire aurevoir, il lui a offert un petit cadeau, un joli renne en peluche. Quand elle est sortie de cette pièce, elle était comme assommée d’émotions, je crois que sur le moment elle n’a pas compris ce qui lui arrivait! Elle avait du mal à y croire tant la rencontre était magique. Je dois dire que tout est vraiment hyper crédible, je me suis presque surprise à y croire moi aussi l’espace d’un instant.
« 1 de 18 »
  • Visite d’une ferme de rennes et tour de traîneau : c’est dans une ferme locale située tout près de Rovaniemi, dans un village en bord de lac de seulement 17 habitants, que l’on a pu découvrir un élevage de rennes et le mode de vie de ces éleveurs du grand Nord. On a pu approcher les animaux de très près et on a fait un tour en traîneau tiré par un renne. 
« 1 de 11 »
  • Le village du Père Noël : forcément, c’est un peu l’étape incontournable quand on est à Rovaniemi avec des enfants, mais aussi la plus touristique. Nous y avons passé une après-midi et c’était largement suffisant. Le Santa Claus Village est un immense domaine construit exactement sur le cercle polaire arctique, matérialisé par une ligne qui traverse le parc. En dehors de cette petite particularité géographique, on y trouve tout un tas d’attractions et de boutiques sur le thème de Noël : la poste officielle du Père Noël, le bureau du Père Noël où l’on peut le rencontrer chaque jour de l’année (mais c’est nettement plus expéditif que dans notre forêt magique), les rennes, le Snowman World ou pays des bonhommes de neige avec un restaurant et un bar de glace, des restaurants, des tas de boutiques de décorations de Noël, des pistes de luge, des jeux pour les enfants… Ok c’est très touristique, mais c’est aussi très beau : des sapins illuminés partout, des chants de Noël qui résonnent en pleine rue… La magie de Noël fonctionne à plein régime ici et Carla a beaucoup aimé.
« 1 de 11 »
  • Santa Park : c’est un sorte de parc d’attractions sur le thème de Noël, royaume des lutins et du Père Noël, construit dans une grotte souterraine. On y est allé parce que Carla y tenait mais c’est un peu l’arnaque touristique de ce séjour. Le prix d’entrée est exorbitant (33 euros/adulte et 27 euros/enfant) pour un parc dont on a très vite fait le tour et des attractions pas franchement géniales. Le ticket d’entrée est valable 2 jours consécutifs mais en 2 heures on avait le tour de tout ce qu’il y avait à voir et à faire alors c’est vraiment un très mauvais rapport qualité-prix. Bon ok le cadre est magnifique : on s’enfonce dans une grotte souterraine et on découvre un véritable royaume de Noël. Parmi les attractions proposées : un petit train du genre de It’s a small world chez Disney mais en carrément moins bien, l’atelier de fabrication de biscuits de la Mère Noël, une aire de jeu, l’école des elfes, des ateliers de calligraphies, des boutiques, un Ice bar… on peut aussi bien sûr y rencontrer le Père Noël (il est vraiment partout partout en Laponie!!) et ses lutins. On a pu aussi y voir un spectacle de Noël qui, pour le coup, était vraiment chouette et Carla a adoré la galerie des structures de glace où elle s’est prise pour la Reine des Neiges. Bref, c’est sympa un petit moment pour les enfants mais ça ne vaut vraiment pas le prix d’entrée. Santa Park
« 1 de 9 »
  • Dîner dans un lodge niché en pleine forêt et recherche des aurores boréales : malheureusement, nous n’en avons pas vu. Lors de notre dernière soirée sur place, il y avait de très bonnes prévisions d’aurores, mais il neigeait et le ciel était nuageux, ce qui empêche de les voir. Tant pis! Pour tenter de voir les aurores boréales, plutôt fréquentes en cette période de l’année en Laponie, il faut s’éloigner des lumières des villes. Nous avons donc passé une soirée au Wilderness Lodge, un chalet construit en bûches de bois, à l’écart de la ville, en bordure des rapides de la rivière Raudanjoki. Il neigeait ce soir-là et louloute s’est éclatée à faire des batailles de boules de neige et des bonhommes de neige. On a pu manger un repas lapon traditionnel mais comme je le disais plus haut c’était franchement pas exceptionnel.
« 1 de 2 »

 

Avant notre départ, j’avais pris contact avec un français qui vit en Finlande, Bruce Deschamps, et qui aide et conseille via son site internet, Destination Laponie, les voyageurs intéressés par l’expérience du grand Nord. Si vous allez un jour par là-bas, je ne saurais trop vous recommander ses services car il a été d’une grande aide dans l’organisation de notre séjour : il nous a donné plein de conseils, a répondu à toutes mes (très nombreuses) questions, nous a aidés a réserver certaines activités sur place avant notre départ… Bref, un grand merci à lui! 

Voilà! Si je devais ne retenir qu’un seul mot pour qualifier ce voyage, ce serait sans hésiter : magique! Magiques ces terres d’apparence si inhospitalières et pourtant si incroyables, magique cette sensation d’être un peu à l’autre bout d’un monde, magiques ces forêts qui semblent pailletées à force d’être givrées, magique cette ambiance de Noël partout présente… Magiques surtout ces étoiles dans les yeux de notre petite fille qui a découvert ce pays blanc qu’elle avait si souvent imaginé en rêve.

Un séjour très nature à Center Parcs Les 3 forêts (Moselle-Lorraine)

Il y a 2 ans, nous avions découvert Center Parcs lors d’un séjour en Sologne, dans le domaine des Hauts de Bruyère, et Carla (qui n’avait alors que 2 ans) avait tellement adoré que nous avons eu envie de retenter l’expérience cette année mais dans un autre domaine : Les 3 forêts en Moselle-Lorraine.

Nous venons de rentrer de ce véritable paradis pour les enfants, c’est l’occasion pour moi de vous en parler un peu plus en détails.

Le concept de Center Parcs c’est quoi? 

Ce sont des villages de vacances qui proposent de passer des vacances en famille au coeur de la nature. Ici, pas de maison ni d’appartement mais des cottages nichés dans la forêt ; exit la voiture, interdite sur chaque domaine, place aux vélos. L’idée est de rassembler dans un grand domaine forestier de multiples activités, essentiellement tournées vers la nature et l’extérieur.

On peut y séjourner à la semaine, en week-end ou en mid-week (4 nuits).

Le domaine que nous avons choisi, Les 3 forêts, se situe à Hattigny en Moselle-Lorraine au coeur d’une impressionnante forêt de 435 hectares. C’est le gros point fort de ce parc : l’immersion dans une forêt immense, aux arbres gigantesques.

WP_20150718_20_52_00_Pro-P50

WP_20150721_16_30_49_Pro-P50

Le cottage

Les cottages sont intégrés dans l’environnement, en bois et éco-conçus, disséminés tout autour de la forêt.

WP_20150722_13_50_17_Pro 1-P50

Nous avions opté pour un cottage Premium (il y a 3 catégories de cottages : Confort, Premium et VIP allant de 4 à 8 personnes). Le nôtre possédait 2 chambres, une cuisine aménagée et toute équipée, un salon-séjour très confortable avec grand canapé et belle cheminée en pierres (bon, en plein mois de juillet, nous n’en avons pas vraiment profité mais ça doit être très sympa en hiver de se préparer un bon feu de cheminée en rentrant de ballade), une vaste salle de bain avec bain à remous.

WP_20150722_13_56_05_Pro 1-P50

WP_20150722_14_06_35_Pro-P50

WP_20150722_13_54_45_Pro 1-P50

Et l’endroit où nous avons passé le plus de temps : une terrasse en bois cachée dans la forêt, avec mobilier de jardin. A Center Parcs, on passe très peu de temps à l’intérieur en fait alors on a vraiment bien profité de la terrasse et de la superbe vue avec la sensation d’être en plein milieu de la forêt.

WP_20150723_08_57_33_Pro 1-P50

Et quelle n’a pas été notre surprise de recevoir la visite d’une biche! Je ne vous raconte pas le bonheur de Carla lorsqu’elle l’a vue, l’a approchée, l’a même caressée! Les biches sont en liberté dans le domaine et nous l’avons revue plusieurs fois au début de notre séjour. Toujours un grand moment!

WP_20150718_20_01_30_Pro-P50

WP_20150718_19_57_41_Pro-P50

WP_20150718_19_58_58_Pro-P50

De façon générale, on croise des animaux un peu partout à Center Parcs et ça ça plait beaucoup beaucoup à la louloute!

La restauration

Plusieurs restaurants sont présents sur le parc. Nous n’en avons testé qu’un seul, Il Giardino, un restaurant de spécialités italiennes. Nous avons préféré la plupart du temps manger tranquillement sur la terrasse de notre cottage. Pour ce que nous avons testé, la cuisine est très moyenne. Le cadre et le service des restaurants est très agréable mais la qualité de la nourriture est assez médiocre.

A noter que les enfants de moins de 4 ans mangent gratuitement dans tous les restaurants du parc.

Les déplacements

Comme je l’ai dit plus haut, à Center Parcs, la voiture est interdite. Il est seulement autorisé de stationner devant le cottage les jours d’arrivée et de départ le temps de décharger/charger les affaires et ensuite les voitures restent dans un des parkings du parc. Le moyen de locomotion roi ici c’est le vélo. On peut venir avec ses propres vélos ou en louer au Cycle Center pour la durée du séjour. Nous avons loué 3 vélos (possibilité de louer des vélos enfants type draisiennes ou avec des petites roues) et Carla était ravie d’avoir le sien, même si en fait, le plus souvent, c’est papa qui la portait sur le siège enfant de son vélo (le domaine est très vallonné, et ça grimpe souvent assez fort en vélo, donc pour des jeunes enfants un peu fainéants comme louloute c’est assez sportif…).

WP_20150721_20_20_49_Pro 1-P50

WP_20150723_16_53_56_Pro 1-P50

On peut aussi louer des voiturettes électriques, des vélos avec petites remorques pour transporter 2 enfants, des vélos électriques…

C’est vraiment agréable de cheminer en famille à vélo toute la semaine dans un espace boisé et sans se soucier de croiser des voitures. Une vraie sensation de liberté!

Le Dôme et l’Aqua Mundo

Un des grands points forts de Center Parcs c’est l’Aqua Mundo, véritable oasis tropicale et paradis aquatique pour les enfants. Pour y accéder, on traverse le Dôme, qui est en fait une immense serre qui abrite une végétation tropicale luxuriante et des poissons.

WP_20150722_17_08_23_Pro 1-P50

WP_20150722_17_10_05_Pro 1-P50

C’est aussi à l’intérieur du dôme que se trouvent les restaurants, bars, boutiques du parc.

L’Aqua Mundo est un parc d’attractions aquatiques, intégré au parc (l’accès est gratuit lorsque l’on séjourne dans le parc). Il comprend une piscine intérieure et une extérieure, une piscine à vagues, une rivière sauvage, un gigantesque arbre à eau, des cascades, un espace bébé et jeune enfant avec pataugeoire et évidemment des toboggans adaptés à chaque âge.

Piscine intérieure
Piscine intérieure
Piscine extérieure avec rivière rapide.
Piscine extérieure avec rivière rapide.
Coin bébés et jeunes enfants avec toboggans, pataugeoire et jets d'eau.
Coin bébés et jeunes enfants avec toboggans, pataugeoire et jets d’eau.

Inutile de vous dire à quel point Carla s’est éclatée! Mention spéciale pour l’arbre à eau, avec ses toboggans, ses canons à eau, son seau géant de 900 litres qui se renverse à tout moment…

Arbre à eau
Arbre à eau

Des heures d’amusement garanti! Nous y allions généralement le matin car il y avait moins de monde et louloute s’y est amusée comme une folle. Je peux vous dire qu’elle faisait de sacrées siestes en début d’après-midi après ses glissades aquatiques 🙂

WP_20150720_11_41_22_Pro-P50

WP_20150723_11_13_21_Pro 1-P50

WP_20150718_11_31_49_Pro-P50

Les autres activités

En dehors de l’Aqua Mundo, le domaine des 3 forêts regorge d’autres activités, essentiellement en plein air, pour satisfaire petits et grands. Impossible de toutes vous les citer tant il y en a, alors je vais simplement vous parler de celles que nous avons testées :

  • le mini-golf : le parcours est magnifique, niché en pleine forêt. Une découverte pour Carla qui s’y exerçait pour la première fois (enfin, elle avait déjà essayé il y a 2 ans mais elle était vraiment trop petite et avait vite abandonné) et elle a adoré.

WP_20150723_17_56_03_Pro 1-P50

  • ballade en pédalo ou canoé : nous avons opté pour le pédalo et la promenade était vraiment jolie, dans le coeur vert du domaine, au milieu des arbres colossaux. On a croisé des canards, des oies, des cygnes, mais aussi des moutons et des chèvres sur les rives.

WP_20150721_16_48_25_Pro 1 (2)-P50

  • promenade en poney : un classique pour Carla qui est déjà montée très souvent à poney et qui adore ça! Avec en plus, ici, le plaisir de choisir soi-même son poney. Une belle ballade à travers la forêt, avec papa.

WP_20150722_12_02_36_Pro 1-P50

  • la ferme des animaux : un autre gros point fort du domaine des 3 forêts qui possède une véritable ferme avec cochons, chèvres, poneys, poules, lapins, moutons… Ce qui est top c’est que les enfants peuvent pénétrer dans les enclos pour caresser les animaux et il y en a une qui ne s’en est pas privée!

WP_20150719_18_19_45_Pro-P50

  • le Baluba : espace de jeux couvert, en bois, sur le thème de la ferme. Des heures de jeu en perspective pour les enfants dans cette immense structure de jeu indoor, vraiment très originale, bien conçue et étonnante. On peut escalader, grimper, glisser, sauter, conduire des mini-karts… Une vraie réussite! En fin d’après-midi, on peut également y assister à des petits spectacles pour enfants.

WP_20150722_10_48_59_Pro 1-P50

WP_20150722_10_49_45_Pro 1-P50

  • parc de jeu extérieur : conçu comme un immense parcours de santé, là encore tout en bois, avec toboggans, balançoires, tyroliennes, parcours de motricité, cabane géante…

WP_20150718_18_11_37_Pro-P50

WP_20150718_18_15_04_Pro-P50

WP_20150718_18_06_49_Moment(2)-P50Mais aussi, parcours de l’aventure acro-branches, rolling bulle, tennis, tir à l’arc, billard, bowling…

Il y a également un grand spa mais je ne l’ai pas testé.

Les points faibles

L’absence dans les cottages et dans tous les espaces intérieurs du domaine de clim! Nous avons eu de la chance de passer une semaine avec un temps agréable, ensoleillé mais pas caniculaire, à l’exception d’1 jour et demi où il a fait extrêmement chaud et là on se rend compte que les cottages en bois, équipés d’une grande baie vitrée, sont des fours! La semaine avant notre arrivée, des vacanciers nous ont dit avoir eu très très chaud. Donc personnellement nous n’en avons pas vraiment souffert mais en cas de fortes chaleurs, ça peut être un vrai point négatif, surtout avec de jeunes enfants.

Après, il ne faut pas avoir peur des animaux et bestioles en tous genres car avec un cottage niché en plein milieu de la forêt, je peux vous dire que nous avions souvent la visite de petites bêtes pas toutes aussi agréables que la biche…

Verdict

Nous avons passé une excellente semaine! Carla a adoré absolument tout et nous sommes repartis avec une vraie sensation de repos. Les journées là-bas s’écoulent paisiblement, au rythme des jeux, des baignades, des rencontres surprises avec des animaux et des ballades en plein air au coeur d’une forêt majestueuse. Une échappée nature divertissante en famille!

**************

Pour en savoir plus et découvrir les différents domaines, visitez le site internet de Center Parcs.